Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

A Filetta - Rex Tremendae

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - montagne

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 13 juillet 2013

Raid des vires de Scaffone (Olivier HESPEL)

Début de l'Andade a u Ponte Qui a dit un jour que ce Blog attirerait des "HORDES" de randonneurs dans le Falasorma ? C'était en 2007, un accompagnateur de moyenne montagne qui me disait cela à la confluence Cavicchia - Bocca Bianca où il avait amené un groupe de randonneurs par le sentier RD de la Candela qu'il venait juste de démaquiser (Grâce lui en soit rendue ! On peut ainsi dorénavant visiter le hameau de Candela, vestiges de la civilisation désertée à la fin des années 50...). Et bien, il semble que sa prédiction se soit avérée juste, puisque nous allons voir décrire dans cet article (pour les parcours venus à ma connaissance depuis 2007) le 10ème parcours de l'Andade a u Ponte (en comptant 3 passages d'Altre Cime depuis 2007) et le 4ème de l'Andadonna ou Andatone. Comme il faut y rajouter les parcours des locaux, Achille, Jean-Marie, Manu et autres..., on se demande si ces vires ne vont pas devenir aussi fréquentés que le GR20 !
J'ai d'ailleurs été contacté par un Ajaccien cette semaine qui me demandait des infos pour faire, devinez quoi ?, l'enchaînement depuis Monte Estremu de la montée de Tana di l'Orsu, de l'Andade a u Ponte et de la descente à la Cavicchja via les bergeries de Scaffone et l'Andadonna ! Et bien, je lui ai répondu qu'il suffisait qu'il lise cet article, à paraître prochainement, rédigé et illustré avec ses photos par Olivier, récidiviste de la production de billets pour ce Blog après son Raid en boucle du Popolasca d'avril dernier. Parce que, justement, le parcours décrit ci-dessous par Olivier, qu'il a réalisé la dernière semaine de juin, est exactement celui ciblé par mon correspondant ajaccien...

Il suffit donc de laisser clavier et souris à Olivier pour m'éviter de répondre plus avant aux questions sur ce sujet...

Carte des ravins du Fangu et de Tana di l'Orsu Carte de la Cavicchja et de Valle SerrataVous pouvez consulter les deux cartes sur la gauche (Jours 1 et 2) et sur la droite (Jour 3) de cette page pour visualiser le tracé approximatif d'Olivier et de son équipe féminine durant cette superbe réalisation.

Lire la suite...

jeudi 10 janvier 2013

Le trail : une autre activité nature en Corse

Un court article pour commencer l'année 2013 en abordant une activité nature que je ne pratique pas du tout mais qui a pas mal de succès en Corse : le TRAIL.
La "course de montagne" est devenue assez prisée sur l'île et il suffit de regarder les nombreuses épreuves qui sont apparues ces dernières années pour bien s'en convaincre : Trail Blanc de la Restonica, Impérial Trail Napoléon, Restonica Trail, Via Romana, Trail de Bavella, Corsica Coast Race, Trail Furiani, Trail des Falaises, Périple de l'Arche, Corsa di l’Oriente, A Santamariccia...

Pour avoir une idée de cette activité, vous pouvez jeter un coup d'oeil à la vidéo de Thomas Angeli, jeune trailer insulaire, déjà aguerri et qui possède un site personnel dédié à son activité ! Pourquoi parler du trail en donnant Thomas en exemple ? Et bien, tout simplement parce que Thomas habite Monte Estremu dans le Falasorma, qu'il est le fils de Manu Angeli, accompagnateur local bien connu, et qu'il possède le record actuel du célèbre trail local, le "Défi de Caprunale", initié, organisé et contrôlé par Dumè Flori, autre célébrité locale !!

Lire la suite...

samedi 20 octobre 2012

Ravin de Velacu intégral (ou le Trou de la bombe à l'envers !)

Tafonu di u Cumpuleddu : l'arrivée du ravin à l'ex-Trou de la Bombe L'exploration des ravins de Carciara et Velacu en octobre 2011 m'avait fait arriver jusqu'à l'endroit où le ravin de Velacu oblique brusquement à droite en prenant d'un seul coup une pente impressionnante pour remonter de 700m à 1340m et arriver au Tafonu di u Cumpuleddu, c'est-à-dire le "Trou de la Bombe" bien connu des touristes de Bavella puisque c'est quasiment la seule randonnée qui leur est proposée au col ! Comment résister à l'envie de monter au Tafonu par ce ravin pour arriver par un chemin improbable à cet endroit où défilent des colonnes de touristes lors de chaque journée estivale ?
Mais la raideur du ravin et les difficultés envisagées pour le franchir me poussaient à ne pas prendre le risque d'y aller en solo comme d'habitude mais plutôt d'y être accompagné : moins de risques, possibilité d'escalade encordée, confort moral et psychologique, ... Mais pour cela, il me fallait un partenaire intéressé par cet objectif qui ne paraissait pas à la portée du randonneur lambda. Pourtant, l'occasion m'en fut donnée fin août dernier lors du séjour à Sainte-Lucie de mon fils, Laurent, et de son épouse, Anna. Nous avions eu l'occasion en début de séjour de faire quelques randonnées de mise en jambe, avec une promenade aux bergeries de Luviu puis autour de Muchju Biancu sur le littoral au Sud de Roccapina, pour aller plus loin avec la descente du ruisseau de Sainte-Lucie et une visite de la brèche de Carciara. Ravi du parcours de la brèche de Carciara, avec ses parois alléchantes pour un fort grimpeur comme lui, Laurent avait envie de faire une course longue et engagée qu'il n'avait pas eu l'occasion de réaliser depuis longtemps en Corse, sans doute depuis 1996 et notre parcours du Ravin de la Solitude. Je lui ai donc proposé immédiatement les ravins de Frassiccia et de Velacu, avec une préférence pour celui du Velacu qui s'annonçait de loin comme le plus engagé.

Et c'est ainsi que nous avons démarré cette aventure au petit matin du Jeudi 30 août 2012, dernier jour de beau temps annoncé par la météo avant une période de mauvais temps exceptionnelle de quatre ou cinq jours...
Vous trouverez sans doute le récit qui suit un peu trop relaté façon "A mes montagnes" ou "Les conquérants de l'inutile", mais j'ai trouvé amusant de construire mes récits de ravinisme comme les épopées alpines des années 50/60, et de donner les détails de ces aventures pour bien faire comprendre aux visiteurs ambiances et émotions de ce genre de course ! Emoticone De plus, ce sont des livres que j'ai relus des dizaines de fois dans ma jeunesse et qui ont donc un style que je dois apprécier... Emoticone

Carte du Haut-Cavu et de Bavella avec les ravins de Mela, Carciara et Velacu Vous pouvez consulter sur la gauche de la page la carte de la partie de la Haute Vallée du Cavu contenant les ravins parcourus lors de la course décrite dans cet article.

Lire la suite...

samedi 29 septembre 2012

Ravins de Carciara et Frassiccia

Ravin de Frassiccia : la cascade de la confluence Frassiccia/Velacu A la fin du séjour de Dominique à Sainte-Lucie, nous nous étions mis d'accord pour tenter une nouvelle course, non connue de moi-même et plus engagée que les parcours précédents que nous venions de réaliser depuis le début de la semaine. J'avais proposé le ravin de Frassiccia, en prolongement de mon exploration en octobre 2011 dans l'autre branche en amont du Carciara qu'est le Velacu (Cf. article Ravins de Carciara et de Velacu de janvier 2012). Le ravin de Frasiccia ressemble beaucoup à celui du Velacu, à l'exception du fait qu'il ne comporte pas le raide couloir final qui descend du Tafonu di u Cumpuleddu que je n'avais pas fait et qui semble de difficulté nettement supérieure à toutes les autres parties des deux ravins. Mais, contrairement au Velacu, la Frassiccia démarre par une cascade en ressaut et un boyau rocheux en amont que l'on voit depuis la confluence et qu'il faut évidemment contourner. Cet obstacle le rend plus difficile à franchir que la partie basse du Velacu. Mais, si l'on en croit la carte, il ne semble pas comporter d'obstacle important au-dessus de ce ressaut. C'était donc une réalisation majeure que de remonter ce ravin : plus de 1000m de dénivelé depuis le carrefour des pistes Mela/Lora (290m) jusqu'à Bocca di Fumicosa (1325m) d'où le ravin descend, environ 8,5 km à franchir et les obstacles de la cascade et du maquis des deux rives !
Ce fut le Samedi 7 juillet 2012 au matin que nous nous sommes préparés à affronter ce nouveau parcours en nous levant avant 7h... Malheureusement, ce matin-là, Dominique se retrouva en mauvaise forme et affligé d'un mal de crâne qui l'engagea à renoncer à la course : il me proposa de la faire sans lui, puisque nous étions levés et que tous les préparatifs avaient été faits. Et me voilà parti en solo pour cette course, comme lors de ma précédente sortie dans ce coin l'année dernière...

Carte du Haut Cavu avec les ravins du Mela, du Carciara, de Frassiccia et de Velacu Vous trouverez sur la partie gauche de la page la carte du parcours que j'ai réalisé ce jour-là, même s'il n'a pas été possible d'aller jusqu'au col en haut du ravin, et le rappel du parcours d'octobre 2011 dans le Velacu tout proche.

Lire la suite...

samedi 08 septembre 2012

Encore la Punta di Quercitella par le Nord...

Sommet de Quercitella par le versant E Encore une fois, un court article pour donner quelques compléments sur la randonnée Punta di Quercitella par le Nord par rapport à l'article du 9 juin dernier, suite au dernier parcours réalisé le 3 juillet 2012 avec Dominique Treillard.
En effet, il m'apparaît que le parcours de crête est beaucoup plus intéressant que le parcours dans le versant Ouest que nous avions effectué lors du retour de la première montée le 4 juin 2012, avec la vue, les panoramas, la variété des passages, alors que le versant Ouest est totalement forestier, sans visibilité sauf au hasard des trouées de végétation et avec une orientation plus délicate !

Carte de Bavella Sud avec le parcours réalisé le 03/07/12 avec retour par la crête et variante de contournement en versant W D'où le parcours en aller et retour sur la crête que nous avons fait avec Dominique début juillet dernier avec dans le compte-rendu ci-dessous les quelques informations complémentaires par rapport à l'article précédent...
Se référer à la carte sur la gauche de la page pour voir le parcours réalisé lors de cette journée du 03/07/2012.

Lire la suite...

dimanche 12 août 2012

Raid des vires du Falasorma : Episode 3 - De Campu di Vetta à Monte Estremu

Col 1150m : dans la forêt de Tana di l'Orsu avec vue du Capu Rossu et du Tafonatu Troisième et dernier épisode de notre saga sur les trois grandes vires du Falasorma fin juin 2012 !

Après ce merveilleux bivouac de Campu di Vetta, on en était arrivé au dernier jour du raid avec le problème de la descente directe vers Monte Estremu qui n'est pas vraiment de la "randonnée", tout du moins par le parcours que je connaissais jusqu'ici via Tana di l'Orsu ! Cela avait été le sujet de la discussion de la veille au soir : allions nous descendre par l'itinéraire recommandé par Achille (Sanroma) qui consistait à quitter Campu di Vetta côté Silvastriccia puis à revenir à droite en descendant en bordure haute RG du Fangu et en le surplombant d'une cinquantaine de mètres, ou bien devait-on utiliser la seule descente connue par nous, via Tana di l'Orsu et sa falaise délicate ? Depuis Campu di Vetta : ravins du Fangu avec itinéraire supposé de descente en RG du Fangu suggéré par Achille SanromaL'examen de l'itinéraire RG du Fangu (cf. photo à gauche de cette page) depuis Campu di Vetta nous avait montré qu'il était aisé au début, puis qu'il se transformait en une sorte de vire qui devenait de plus en plus étroite et de plus en plus raide sans qu'on puisse en apercevoir la fin ! Cette vire nous avait semblé délicate vue d'en haut et nous avions préféré opter pour la descente connue...
C'était donc parti ce matin-là Vendredi 29 juin 2012 pour un retour par la vire du Tafonatu, un nouveau passage par le "col franchissable", puis la descente du ruisseau de Bocca a Rossa pour retrouver la falaise de l'amphithéâtre de Campu Razzinu et la trace cairnée ramenant à Tana di l'Orsu...

Carte du Falasorma avec le parcours du raid Rappel du parcours global du raid tel que nous l'avons finalement réalisé que l'on peut visualiser en cliquant sur la carte ci-contre à gauche. Dans la suite de l'article, vous retrouverez à chaque chapitre la carte du parcours de l'étape sur la gauche de la page.

Lire la suite...

mercredi 08 août 2012

Raid des vires du Falasorma : Episode 2 - Des Bergeries de Scaffone à Campu di Vetta

Vire de l'Andade a u Ponte : extrémité dallée de la vire sur le versant S (Campu Razzinu) Deuxième épisode de notre saga sur les trois grandes vires du Falasorma fin juin 2012 !

Cette fois-ci, il nous fallait franchir les deux dernières vires pour relier les Bergeries de Scaffone, où nous avions bivouaqué après notre épuisante montée par Valle Serrata, à Campu di Vetta, lieu de bergeries ancestrales nichées sur la vire bordant le pied de la formidable face W du Capu Tafonatu : l'Andade a u Ponte qui relie le versant supérieur de la face N du Scaffone au versant S de Campu Razzinu et la vire W du Tafonatu en bas des 600m de paroi sous le trou. C'est une partie que nous connaissions bien pour l'avoir déjà parcouru ensemble, Eckard et moi : j'en étais pour ma part à mon cinquième passage sur ces deux vires... La seule partie que nous ne connaissions pas encore était justement celle du départ des bergeries par lesquelles le cheminement habituel depuis (ou vers) les bergeries de Laoscella ne passe pas. Il s'agissait donc de rejoindre ce cheminement en remontant environ 200m de dénivelé jusqu'à le récupérer. Nous espérions donc ne pas connaître trop de problèmes sur cet itinéraire magnifique, en tout cas bien moins que la veille lors de nos errements menant à l'Andadonna...

Carte du Falasorma avec le parcours du raid Rappel du parcours global du raid tel que nous l'avons finalement réalisé que l'on peut visualiser en cliquant sur la carte ci-contre à gauche. Dans la suite de l'article, vous retrouverez à chaque chapitre la carte du parcours de l'étape sur la gauche de la page.

Lire la suite...

jeudi 02 août 2012

Raid des vires du Falasorma : Episode 1 - Montée aux bergeries de Scaffone par l'Andadonna

Vire de l'Andadonna : sur la seconde arête, Pinzu Scaffone et fin de la vireLe raid qui fait l'objet de cet article fut le résultat de l'obsession d'Eckard pour les "vires du Falasorma" et de son envie d'y retourner avec ses copains allemands avec qui il avait commencé à les parcourir il y a une vingtaine d'années ! Emoticone

Cela se traduisit deux mois auparavant par un coup de téléphone par lequel il me demanda si j'étais intéressé par les aider à accomplir l'enchaînement traditionnel des deux vires de Scaffone et du Tafonatu, mais en l'agrémentant au départ de la montée par la troisième vire que nous connaissions depuis 2009, celle de l'Andadonna dans le versant inférieur du Scaffone appelé Valle Serrata.

Évidemment, j'ai accepté tout en sachant pertinemment qu'il y aurait tout de même quelques légers problèmes faisant partie des agréments de cet objectif :

  1. La montée par l'Andadonna, non pas par la difficulté de la vire elle-même, relativement praticable, mais par la complexité du suivi de la trace qui y mène, sous couvert végétal dense, et la recherche de son point de départ
  2. La descente directe depuis la vire du Tafonatu (Campu di Vetta) jusqu'à Monte Estremu pour laquelle je ne connaissais sur le terrain que la trace par Tana di l'Orsu, pas très aisée pour des randonneurs peu aguerris à l'escalade. Évidemment, il y avait aussi la descente en RG du Fangu préconisée par Achille Sanroma, le garde ONF de la MF de Piriu, mais elle paraissait compliquée et une tentative personnelle en juin 2010 pour reconnaître son départ dans le lit du Fangu m'avait laissé dubitatif quant à sa viabilité (1h15 pour franchir 500m !)

Il faut aussi se rappeler qu'Eckard et moi avions réalisé la montée à l'Andadonna en 2009 sous la direction d'Achille qui connaissait la trace et que, depuis lors, nous avions fait deux tentatives pour reparcourir cette trace avec deux échecs à la clé : moi-même en solo en juin 2010 avec mauvais temps pour une tentative avortée dès la première traversée de ruisseau et Eckard en août 2011 avec Georges (Welterlin) qui n'avaient pas pu dépasser 900m d'altitude en perdant la trace et la patience de continuer malgré le GPS et la trace enregistrée de 2009... En conclusion, la montée aux bergeries de Scaffone s'avérait plutôt problématique, surtout dans un contexte de trek avec sacs lourds et nourriture pour 3 jours, alors qu'en 2009 nous étions montés avec des sacs légers pour la journée !

Une fois n'est pas coutume, ce raid m'ayant apporté beaucoup de matière à raconter, c'est par épisode qu'il va être relaté, avec le premier épisode de cette aventure dans la suite de cette page : la journée de voyage vers le Filosorma, le bivouac le premier soir Carte du Falasorma avec le parcours du raid à la prise d'eau de la Cavicchia et la montée aux bergeries de Scaffone le lendemain...
Le parcours du raid tel que nous l'avons finalement réalisé est visualisable en cliquant sur la carte ci-contre à gauche.

Lire la suite...

samedi 09 juin 2012

Punta di Quercitella par le Nord

Punta di Quercitella et ses deux sommets depuis la crête NordParmi les projets inachevés, il me restait encore un petit tronçon non parcouru sur la crête Bocca di Fumicosa - Bocca di Castellucciu... En effet, ces dernières années, j'avais réalisé Punta di Quercitella par le Sud depuis Bocca Vechigianu et visité les abords de Punta Samulaghja depuis Bocca di Fumicosa, mais il me restait les 700m à vol d'oiseau à franchir entre Bocca Cilindinu et le sommet Nord de Punta di Quercitella que je n'avais pas encore eu l'occasion d'essayer !
C'est chose faite depuis le 4 juin dernier avec cette pointe de Quercitella réussie par la crête Nord, en compagnie de trois randonneurs aguerris à la Corse du Sud emmenés par Gérard Olivero.

C'est après une visite du Blog en 2011 que Gérard m'avait contacté par courriel pour commenter l'article Punta di Quercitella par le Sud en me disant qu'il l'avait faite par le N et qu'il n'avait pas trouvé beaucoup de difficultés et en me fournissant une trace de sa traversée de la Cagne par Malpaseu que je cherchais à faire à l'époque. Nous avons eu d'autres échanges de messages en avril dernier à l'issue desquels Gérard m'a proposé de faire cette course ensemble (re-faire, pour lui) à la fin de son séjour en Corse début juin.
C'est ainsi que nous nous sommes retrouvés à quatre à l'entrée de la piste d'Argazavu un peu avant 9h, le Lundi 4 juin 2012, avec Gérard et ses deux collègues de randonnée, pour tenter cette course ensemble.

Lire la suite...

samedi 11 février 2012

Le sentier de Sari à Capeddu/Sainte-Lucie

Sentier Capeddu-Sari : arrivée en vue de Punta BatarchjoneRetour à la randonnée classique avec une petite virée dans ma micro-région sur un vieux sentier pas encore oublié, le chemin allant des bergeries de Capeddu, situées sur le GR20 entre Conca et Paliri, et le village de Sari, juste au-dessus de Sulinzara.
Pourquoi avoir rajouté Sainte-Lucie dans le titre de l'article ? Tout simplement parce que les bergeries de Capeddu sont des ruines facilement accessibles depuis Sainte-Lucie et la haute vallée du Cavu en moins d'une heure de marche et que c'est donc un itinéraire à pied possible entre les deux villages... même s'il est sans intérêt entre Sainte-Lucie et Tagliu Rossu et qu'il y a une bonne partie de piste forestière ensuite !

Pour des raisons pratiques liées à l'organisation d'une longue navette de véhicules, le parcours de ce sentier a été réalisé en deux morceaux en oubliant le tronçon Sari - Monte Santu - Pascialella que nous connaissions depuis longtemps en tant que chemin d'accès au site d'escalade de Sari. Nous l'avons donc parcouru avec accès aux deux extrémités et randonnée en aller-retour jusqu'à Bocca d'Alzetta Longa, col intermédiaire du sentier :

Oui, je sais, l'organisation de cet article n'est pas conforme à la chronologie des parcours, mais cela me semble plus logique de décrire le sentier dans ce sens en partant de Sainte-Lucie...

Lire la suite...

samedi 07 janvier 2012

Ravins de Carciara et Velacu

Remontée du Velacu : le Promontoire et Calanca Murata Il reste encore beaucoup de coins à explorer dans cette Haute Vallée du Cavu qui me sert de jardin depuis quelques années ! Une petite visite à l'entrée du canyon de Carciara avec mon épouse en novembre 2009 avait attiré ma curiosité et poussé à remonter ce canyon et les ravins en amont... Las, c'est seulement deux années plus tard que j'ai pu poursuivre cette exploration, telle qu'elle va être relatée dans l'article ci-dessous.

Le principal problème de ce parcours, c'est de définir son objectif, tant il est compliqué de jouer avec les différents paramètres des courses possibles :

  • Remontée de chaque ravin (Carciara, Frassiccia, Velacu, ruisseaux venant de Paliri) en aller-retour,
  • Parcours en traversée Haut Cavu - Bavella avec navette de véhicules,
  • Parcours en boucle, sous forme de raid avec bivouac, du style Velacu - Crête des Terrasses - retour par Frassiccia (réalisation Charles Pujos),
  • En solo ou en groupe.

En octobre dernier, c'est finalement à une exploration en solo que je me suis résolu et j'ai opté pour aller jusqu'à la confluence Frassiccia - Velacu avant de choisir le ravin suivant à remonter en fonction des difficultés.

Lire la suite...

lundi 14 février 2011

Bavella sous la neige (janvier 2011)

Piste forestière du San Petru : au départ du sentier de Foce FinosellaDans la continuité du thème de l'article précédent (le mauvais temps hivernal en Corse), voici un article complémentaire montrant le massif de Bavella dans un contexte tout à fait inhabituel pour ceux qui connaissent cette région en tant que touristes estivaux : les aiguilles et la forêt sous la neige, cinq jours après les belles chutes de neige du 21 janvier 2011...

Ce seront essentiellement des photos qui vous seront présentées ci-dessous... Emoticones

Lire la suite...

vendredi 31 décembre 2010

Trek 2010 : Boucle depuis Monte Estremu autour de Paglia Orba et Tafonatu

Paglia Orba par Foggiale : le haut de la 2ème cheminée de Foggiale Pour terminer l'année et avec beaucoup de retard, le récit de notre trek de ce début d'été qui nous a emmenés à nouveau dans les parages de notre couple préféré, Paglia Orba et Capu Tafonatu, au cours d'un périple où rien de ce qui avait été prévu ne s'est réalisé !

  • Les prévisions : 6 à 7 participants selon la présence ou non d'Arnaud, un programme en 5 jours plutôt ambitieux Barghjana-Laoscella via Andadonna, Laoscella-Ciottulu via Serra Pianella, tour de la Paglia Orba, Ciottulu-Campu di Vetta, retour Monte Estremu par RG du Fangu ou Tana di l'Orsu.
  • Les réalisations : 5 participants avec la présence d'Arnaud (-2), 3 jours communs au départ avec Monte Estremu-Puscaghja, Puscaghja-Ciottulu, vire et sommet du Tafonatu, fausse brèche du Sphinx et Paglia Orba par les cheminées de Foggiale en remplacement du tour de la Paglia Orba et scission en deux groupes, l'un continuant vers le Sud par Verghju, Ninu et le Tavignanu jusqu'à Corte, l'autre rentrant à Monte Estremu par Puscaghja.

Préparatifs et reconnaissance préalable

  • 1er jour (Samedi 26/06) : Monte Estremu - Puscaghja par Bocca di Caprunale
    Emoticones
  • 2ème jour (Dimanche 27/06) : Puscaghja - Ciottulu par la Haute Lonca
    Emoticones
  • 3ème jour (Lundi 28/06) : Trou et sommet du Tafonatu, fausse brèche du Sphinx
    Emoticones
  • 4ème jour (Mardi 29/06) : Paglia Orba par les cheminées de Fughjale et Ciottulu - Puscaghja par la Haute Lonca
    Emoticones
  • 5ème jour (Mercredi 30/06) : Puscaghja - Monte Estremu par Bocca di Caprunale
    Emoticones
  •  

    Pour ceux souhaitant connaître une autre version de la relation de ce raid, avec la variante allant vers Verghju en final, lire le récit qu'en fait Georges (Welterlin) sur son site à la page Ciottulu, encore...

    Lire la suite...

    lundi 22 novembre 2010

    Une épopée dans le Haut Cavu : la remontée intégrale du ravin du Finicione

    Le Castellucciu depuis la fin du ravin du FinicioneSi l'exploration du Vangone di Lariciu semble évidente, quand on vadrouille dans cette région délaissée du Haut Cavu (Cf. La Haute Vallée du Cavu (1ère partie) et La Haute Vallée du Cavu (2ème partie)), pour aller rejoindre cette emblématique Punta di Bonifacio, une autre exploration semble tout aussi naturelle dans ce massif, celle consistant à remonter le Cavu jusqu'à sa source (présumée ?) par les ruisseaux de Sainte-Lucie et du Finicione jusqu'à Bocca di Castellucciu, juste sous le rocher du même nom qui domine cette partie de la crête dans l'axe du cette vallée...

    Emoticones La remontée de ce ravin fut en ce qui me concerne un combat "épique" (je n'ai pas peur du mot !), livré l'été dernier, pour réussir à parcourir la totalité de cet itinéraire retors et plein de surprises. C'est le récit de cette épopée qui vous est livré dans le long article ci-dessous...

    Lire la suite...

    lundi 01 novembre 2010

    Premier ravin dans le Haut Cavu : Vangone di Lariciu

    Punta di Bonifacio depuis le Vangone di LariciuLe Haut Cavu est une région complètement délaissée par les guides, topo-guides, livres de montagne, etc... en ce qui concerne les parcours et les activités en montagne. La description de cette région méconnue a déjà été abordée dans les deux articles du Blog qui lui ont été consacrés en décembre 2009 : La Haute Vallée du Cavu (1ère partie) et La Haute Vallée du Cavu (2ème partie) !

    Dans les articles précédents, des premiers exemples de parcours de randonnée "simple" (?) ont été indiqués, comme la montée à Paliri par les ruisseaux de Mela/Peralzone, la remontée des ruisseaux de Mela/Carciara, la balade aquatique du ruisseau de Sainte-Lucie, ...
    Cette fois-ci, c'est le ravinisme local qui va être abordé avec le premier ravin diabolique réalisé dans ce coin, le Vangone di Lariciu, un ravin montant à Bocca di Lariciu sous la Punta di Bonifacio... Emoticones

    Lire la suite...

    mercredi 22 septembre 2010

    Encore les vires de Scaffone et du Tafonatu W

    L'oeil de l'ogreIl faut sans doute commencer à prendre au sérieux ce que me prédisait cet accompagnateur calvais il y a quelques années, à savoir que la diffusion par Internet de topos de "randonnées" dans le Falasorma allait attirer des hordes de randonneurs (sic) dans le coin... Il s'avère, en effet, que les gens font la queue depuis quelque temps sur les vires de Scaffone et du Tafonatu face Ouest !! Emoticones
    Après nos nombreux passages sur ces vires (je dois en être personnellement à la demie-douzaine...), les passages répertoriés des frères Escuain et ceux non répertoriés des locaux de la vallée, cette fois-ci, ce sont deux "étrangers" à la vallée, deux Calvais, qui ont parcouru ces lieux en ce dernier mois d'août : Victor Gomis et Bruno Valtat, écumeurs du massif de Bonifatu et déjà connus sur le Blog par leur descente "végétale" du ravin de la Spusata pour effectuer la traversée Bonifatu - Falasorma par Bocca di Pittinaghja en juin 2010. Les 17, 18 et 19 août derniers, Victor et Bruno ont pratiquement accompli à l'envers notre trek de juillet 2008, mais en 2 jours et demi seulement, à l'exception du retour par Caprunale et Monte Estremu au lieu de la Lonca et d'Ota, notre point de départ de l'époque.

    Voici donc quelques photos et quelques retours de ce périple : Monte Estremu - Bergerie de Saltare (1er bivouac) - Laoscella - Versant Scaffone - Andade a u Ponte - Vire du Tafonatu - Campu di Vetta (2ème bivouac) - Silvastriccia - Haute Lonca - Puscaghja - Caprunale - Monte Estremu...

    Lire la suite...

    samedi 10 juillet 2010

    Descente du ravin d'A Spusata (Victor Gomis et Bruno Valtat)

    Ravin d'A Spusata avec les dalles de Meta di FiluLe ravin d'A Spusata (La Sposata) est situé dans le Falosorma et abrite le ruisseau d'A Furceta (La Forceta) qui est un affluent rive droite de la Bocca Bianca.
    Ce ravin avait fait partie de l'un de nos objectifs pour la fin du trek de juillet 2008 (Cf. Randonnées estivales en juillet 2008 : 1) Le trek Ota - Barghjana - avec la vire !), mais n'avait pu être intégré faute de suffisamment de temps pour terminer le programme en cours ! Notre compagnon de ce trek, Daniel le Crapahuteur, qui l'avait descendu auparavant, l'avait tout de même tenté en remontée solo dans les jours qui ont suivi ce trek, sans pouvoir réussir pour cause de végétation teigneuse !! Emoticones

    Aussi, ce fut une surprise ces derniers jours de tomber sur un album flickr relatant une descente fin juin 2010 de ce même ravin, même si elle n'était pas l'œuvre d'un inconnu puisque celle de Victor Gomis, un des visiteurs habituels de Corse sauvage qui nous avait déjà fait l'honneur de ses commentaires et qui est un habitué de la diffusion de photos de la Corse sur flickr.
    Quelques échanges de messages plus tard, j'avais la permission de Victor et suffisamment d'informations et de photos pour en faire le petit article ci-dessous qui donne les principales précisions sur ce ravin et ses difficultés... Emoticones

    Lire la suite...

    mercredi 02 juin 2010

    Dumé de Puscaghja entre en Résistance contre le PNRC... Soutenons-le !

    Dumé en grève de la faim Une nouvelle affligeante, atterrante, aberrante, ... m'a été transmise ce jour : pour des raisons mystérieuses ou qui ne sont pas encore parvenues à ma connaissance, le PNRC veut REMPLACER Dumé au refuge de Puscaghja ! Emoticone
    Pour le moment, tout ce que je sais, c'est que Dumé est entré en résistance contre le Parc en entamant une grève de la faim pour fustiger une décision qui va contre sa volonté, le travail qu'il a fait dans le coin et la réputation de ce refuge qui est à 100% due à son boulot, sa compétence et à sa personnalité...

    Quelques détails complémentaires en attendant plus :

    Lire la suite...

    samedi 20 mars 2010

    Randonnées caroliniennes (Caroline PAULIAN)

    Bergerie de Riviseccu en pleine journéeQuelle chance cette fois-ci : vous allez échapper à ma prose habituelle pour en lire une nouvelle, celle de Caroline Paulian qui m'a fait le plaisir de m'envoyer plusieurs compte-rendus de quelques-unes de ses dernières randonnées corses. Pas si nouvelle que cela d'ailleurs, puisque Caro est une habituée du Blog sur lequel elle a laissé un nombre impressionnant de commentaires ! Elle est d'ailleurs devenue depuis quelques années une des protagonistes des "virées" Corse sauvage sur le terrain avec ses participations en juillet 2007, 2008 et 2009 : elle a d'ailleurs déjà rédigé le compte-rendu de l'étape du Migliarellu dans ce dernier article.
    Dans ce nouvel article, Caroline va donc nous raconter quatre périples qu'elle a réalisés en 2009 et 2010, accompagnée ou en solo et en dehors de la saison estivale. Ce ne sont pas des parcours que l'on trouve dans les topos corses pour tous, mais plutôt des itinéraires haut de gamme relevés dans le guide Fabrikant et où l'on ne risque pas de rencontrer grand monde, même en période touristique :

    Emoticones

    Lire la suite...

    jeudi 10 décembre 2009

    Trek Rosazia - Bocognano : du Nord du Cruzini à la Haute Gravone (François DESPAX & Caroline PAULIAN)

    Sommet d'A Maniccia : François, Arnaud, Caro, Victor Pour mettre un peu à jour le Blog de nos aventures de cet été, ci-dessous un article relatant le deuxième trek de l'année, après celui nous ayant menés de Campumoru à Sainte-Lucie : réalisé à cinq participants, avec Caroline, Victor, François et Arnaud qui m'ont accompagné depuis le gîte de Pastricciola au gîte de Vizzavona durant la première semaine de juillet 2009, il nous a emmenés de Rosazia en Haut Cruzini à Bocognano en Haute Gravone...

    Comme pour le trek précédent, j'ai laissé le soin d'écrire cet article à deux de mes équipiers :

    • François Despax pour les quatre premières étapes de Rusazia au refuge de l'Onda que nous avons parcourues tous ensemble et la 5ème étape, Onda - Chiusa/Pastricciola, qu'il a menée seul avec Arnaud
    • Caroline Paulian pour la dernière étape Onda - Bocognano, que nous avons effectuée à trois après la séparation en deux groupes au refuge de l'Onda

    Pour simplifier l'accès au récit de chacune des étapes de ce périple, en voici le découpage :

     

    La relation de ces cinq journées est laissée ci-dessous aux plumes de François (en bleu) et Caroline (en rose)...

    Lire la suite...

    - page 1 de 2