Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

A Filetta - Rex Tremendae

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - randonnées

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 07 septembre 2008

Encore des randonnées estivales juillet 2008 (Dominique TREILLARD)

I Pozzi di Renusu Le blog et le site Corse sauvage m'apportent des contacts fréquents "hors ligne" avec des visiteurs qui préfèrent me contacter par messagerie Internet plutôt que via le blog afin de me demander des informations complémentaires en vue, par exemple, de préparer leurs prochains parcours ou d'obtenir des précisions et des conseils.
Dominique Treillard fut un de ces contacts début juin dernier avec un message me demandant des précisions pour préparer des parcours en Cagne, vers Tova et les Pinzi Corbini, ainsi que le Monte Renosu... Au passage, d'ailleurs, il me demandait des explications sur la possibilité de bivouaquer dans le Parc : je l'avais rassuré en lui expliquant que les limitations du bivouac près des refuges n'étaient valables que pour le GR 20 pour cause de surfréquentation, mais nos aventures récentes avec les sbires du refuge de Ciottulu di I Mori montrent que cette histoire de bivouac est un VRAI problème ! On aurait pu aussi se retrouver sur Bavella la 2ème semaine de juillet, mais les dates ne collaient pas...
Néanmoins, je pus lui donner les quelques précisions attendues et l'inciter à apporter une contribution à ce site en nous envoyant le compte-rendu de son périple : ce qu'il a fait gentiment...
Et voici le résultat de tout cela, raconté par ses soins et illustré par ses photos ! En complément de son commentaire tout chaud sur le Blog à son retour...

Lire la suite...

samedi 26 juillet 2008

Randonnées estivales en juillet 2008 : 2) Les courses sur Bavella

Balade aquatique du Fiumicelli inférieur : la vasque bief Deuxième objectif de cette Web-organisation de début juillet 2008, après le trek via les vires du Tafonatu et de Scaffone : une visite guidée de quelques courses sauvages du massif de Bavella pour ceux qui connaissaient peu ou pas du tout cette célèbre région des montagnes corses !
C'était une idée de Caroline et Victor qui y avaient fait un bref séjour récemment et ne demandaient qu'à y retourner et d'autres avaient suivi (Eckard, François). Malheureusement, les dates de vacances de chacun ne collaient pas bien cette année pour que tous puissent accéder à cette deuxième semaine... Le groupe Welterlin devait donc regagner le continent en fin de première semaine, Daniel le Crapahuteur devait regagner sa Suisse (ou son Ardèche ?) natale et Eckard avait dû abandonner par suite de ses blessures au pied.
En final, c'est donc à quatre ou cinq que nous nous sommes retrouvés cette semaine du 7 au 12 juillet, Nicole nous accompagnant ou non selon le type de course. Avec deux groupes aux logistiques complètement différentes : un groupe François, Caro et Victor installé au camping de Zonza dans les conditions rustiques de ce rude camp de montagne et le groupe Evrard installé dans une résidence hôtelière 4 étoiles au Domaine d'Ulmucciu à l'embouchure du Cavu pour pouvoir un peu goûter le charme des plages corses dans le temps laissé libre par nos randonnées. En contrepartie, il nous fallait une heure de route minimum tous les jours pour rejoindre nos coéquipiers et, de ce fait, la plupart des randonnées démarrèrent aux alentours de 10 h du matin à leur point de départ !

Voici le compte-rendu des courses auxquelles j'ai participé, sachant que Caro, Victor et François ont réalisé par eux-mêmes deux autres parcours dans la région, dont le Monte Calva le Samedi 12/07 avant le retour de la pluie sur l'île :

Lire la suite...

lundi 21 juillet 2008

Randonnées estivales en juillet 2008 : 1) Le trek Ota - Barghjana (avec la vire !)

La célèbre vire de Scaffone (Andatone ?) très fréquentée cette année ! La principale cible du Web-trekking de cette année 2008 était bien sûr de parcourir un itinéraire intégrant la vire de l'Andatone (Andade a u Ponte ?) pour assurer la revanche de l'échec de l'an dernier à trouver cette vire : l'Andatone, le retour !
Le trek Internet de juillet 2008 rassemblait neuf participants et devait nous mener de Ota/Evisa à Bonifatu via Puscaghja, Ciottulu, la vire du Tafonatu, la vire de l'Andatone, Laoscella, Saltare, le ravin de la Spusata, celui de Pittinaghja et l'arrivée à l'Auberge de la Forêt de Bonifatu. La préparation de ce trek a quasiment été publique, puisqu'elle s'est effectuée partiellement grâce à un article spécial sur le blog qui nous a permis de discuter à travers les commentaires et d'échanger les informations nécessaires.
Rendez-vous avait donc été pris chez Marie à Ota, Lundi 30 juin 2008 à 8 h, pour le départ de ce périple prévu sur cinq jours avec des participants qui se connaissaient pour la plupart, à une exception près, depuis l'expérience de juillet 2007.
Voici le récit de cette nouvelle aventure qui a été un succès quasi-complet, puisque le programme a été respecté sauf une étape (la dernière  : pour cause de décalage d'un bivouac) et qu'il n'y a eu aucun incident ni problème majeur !

Vous trouverez une version plus poétique de la description de cette exploration hors-pistes sur la page En quête de l'Andatone du site de Georges Welterlin, Paglia Orba !

Lire la suite...

samedi 14 juin 2008

Randonnées printanières en mai 2008 : 2) Nouvelles aventures en Cagne

Le couloir d'accès à la crête de Compolelli à gauche de la Punta Chantara 1091 m (?) Reprise des aventures en Cagne dont notre position sur la presqu'île de Pianottoli-Caldarellu en ce printemps 2008 favorisait l'accès ! Emoticones
Les trois randonnées que nous avons pu caser en Cagne durant ce dernier séjour m'ont permis de renforcer ma connaissance de la région et de constater que dans ce coin, "rien n'est simple, tout se complique"... Emoticones En effet, les parcours en Cagne du printemps 2007, décrits dans l'article l'article de mai 2007 sur ce même Blog au retour d'errances vers Uovacce et Apaseu, avaient été assez efficaces et avaient pu me permettre de collecter pas mal d'informations rapportées dans les commentaires (commentaire n°4) avec les compléments explicatifs du type "La Cagne pour les Nuls". Il n'y a qu'à lire la suite de ces commentaires cette année, ainsi que la nouvelle carte détaillée mise à jour avec les informations recueillies en mai dernier, pour me ranger moi-même parmi les Nuls ayant du mal à bien appréhender cette zone !
L'originalité de ce massif est qu'il cache bien son jeu : ses formes avachies, son altitude peu élevée, son absence de dénivelé et de ravins d'envergure, etc... tendent à ce que le randonneur en sous-estime la complexité et la difficulté de ses itinéraires. Mais il n'y a que quatre ou cinq sentiers dignes de ce nom en Cagne et le reste des parcours doit se réaliser au gré de traces cairnées instables ou totalement hors sentiers, ... mais la difficulté de l'inclinaison des pentes est ici remplacée par la traîtrise de la couverture végétale et rocheuse, de type d'effondrement (!), qui y rend la progression désespérément lente, ... mais le brouillard et les nuages prennent souvent place vers 1000 m d'altitude sur ces plateaux et sommets et rendent l'orientation, d'habitude déjà délicate, complètement impossible,... Bref, un massif peu commun avec son lot d'aventures et de galères hors de proportion avec sa réputation (ou son absence de réputation) touristique...Emoticones
Voici donc, par le menu, le récit des trois périples "humiliants" que j'ai pu caser durant ce dernier séjour et les conséquences que j'ai pu en tirer :

  1. La boucle (déjà faite) Naseu - Uovacce - Monaco - Naseu
  2. La crête de Compolelli
  3. La traversée Bitalza - San Gavinu

L'exploration de traces allant à l'opposé de ce que j'imaginais, un "but" sur une trace déjà réalisée, 3 heures perdues à chercher un cairn évident à 50 m de ma dernière bonne position connue, et deux retraites stratégiques sur des sentiers explorés en vain pour cause d'oubli,... voilà les "sanctions" essuyées au cours de ces trois parcours qui vous ramènent illico à la posture d'humilité que vous n'auriez jamais dû abandonner !

Lire la suite...

dimanche 01 juin 2008

Randonnées printanières en mai 2008 : 1) Randonnées littorales Sud-Ouest Corse

Le magnifique site de Tre Padule avec un de ses étangs au-dessus de Rundinara A quelle région de Corse rattacheriez-vous la photo de présentation de cet article ? A un lac d'altitude ? A un étang littoral lagunaire du SW ou de l'E de l'île ? Notre dernier séjour en Corse au mois de mai nous a permis de découvrir ce site inattendu, juste sur le plateau au-dessus de la baie de Rundinara, endroit touristique majeur de la région de Porto-Vecchio où je ne me hasarde jamais en été !
Encore un séjour sur l'île en cette période printanière propice à ces randonnées en bord de mer si agréables en cette saison, avec l'agrément du maquis en fleur, et si délicates en période estivale quand la chaleur caniculaire les rend souvent pénibles et épuisantes :

  1. Randonnée Figari - Pont de Ventilegne
  2. Randonnée La Tonnara - Capu di Fenu - Bocca d'Arbia
  3. Boucle Rundinara - Tre Paduli - A Tavonata

Les deux premières randonnées m'ont permis de boucler la visite complète du littoral SW corse de Campumuru à Capu di Fenu que j'avais entamée depuis ces deux dernières années (même si cette partie la plus Sud est certainement beaucoup moins intéressante et spectaculaire que les parties précédentes) et de découvrir ce petit bijou de la réserve des Tre Padule avec de magnifiques "cala" secrètes toutes proches ! Des randonnées faciles, propices à la pratique en famille, mais intéressantes et avec un vrai caractère sauvage (même en été...) qui leur donne droit d'accès à ce site !

Addendum : Pour en remettre une couche sur ce groupe corse extraordinaire dénommé A Filetta : il est passé cette semaine à Paris au théâtre l'Européen, les deux soirées du 27 et 28 mai 2008, à l'occasion de ses trente ans et de la sortie de son 13ème album, Bracanà !
Encore un grand moment d'émotion, partagé par 200 personnes environ les acclamant debout à la fin du concert et découvrant leurs dernières nouveautés majeures, comme 1901, chant à la mémoire de deux Géorgiens nés en cette année, Alilo, chant de Noël géorgien magnifique, et des chants issus du Via Crucis (la passion du Christ) comme Dies Irae, Benedictus, Beati, ... qui vous donneraient envie de venir tous les jours à la messe si on pouvait les y entendre...

Voici quelques extraits des nouveautés que l'on peut écouter sur leur dernier album, Bracanà :

CD A Filetta - Bracana

Lire la suite...

mercredi 10 octobre 2007

Randonnées estivales en septembre 2007 : Bonifatu - Filosorma

L'arête de Pittinaghja Avant-dernier volet des articles consacrés aux itinéraires de Corse parcourus pendant ces dernières vacances estivales, cet article essaie de relater mes aventures solo de la troisième semaine de septembre 2007 : bien entendu, cette semaine a été mise à profit pour finaliser quelques objectifs qui n'avaient pu être réussis au cours des séjours précédents. C'est ainsi que le Filosorma fut à nouveau la région choisie pour terrain de chasse, essentiellement pour pouvoir réussir la vire de Scaffone que nous n'avions pas eu le temps de parcourir en juillet dernier (Cf. Laoscella - Scaffone (sans la vire !)) et qui fera l'objet du dernier article de cette série.
C'est donc de nouveau à Galeria que je me suis retrouvé en cette nouvelle semaine de congés : seul, faute de partenaires disponibles (dommage pour François en randonnée - pélerinage et pour Eckard en délicatesse avec son autre genou !) et d'épouse retenue par ses fonctions professionnelles. Ce qui est chouette avec Galeria, c'est que vous ne voyez aucune différence entre juillet et septembre sur le plan de l'affluence, tant ce petit port est à l'écart des modes touristiques...
Et retour à l'hôtel U Palazzu, où nous avions déjà séjourné en juillet dernier et où je fus accueilli sympathiquement par le personnel qui se souvenait tout de même de moi, malgré deux nuits découchées pour cause de trek : cela change de l'anonymat avec lequel vous êtes traité dans certains endroits, même quand vous y revenez plusieurs fois !

Et, comme toujours, aucun programme pré-établi hormis la cible de la vire de Scaffone : vieille habitude d'ancien marin (au gré du vent !) et de montagnard qui sait que la météo peut complètement bouleverser tout plan de bataille trop bien établi. Heureusement, la météo fut plutôt clémente cette semaine-là et je pus donc organiser le programme suivant sur 5 jours effectifs, seule la journée du Mercredi 19/09 étant consacrée au repos par une journée de vrai mauvais temps (vent en tempête, sans pluie) :

  1. Bergeries et plage de Focolara (Dimanche 16/09)
  2. Bocca di Pittinahgja et approche du lac du Ceppu (Lundi 17/09)
  3. Recherche du sentier des bergeries de Scaffone (Mardi 18/09)
  4. Vires du Tafonatu et de Scaffone (avec bivouac) (Jeudi 20/09 et Vendredi 21/09)

Lire la suite...

samedi 29 septembre 2007

Randonnées estivales en juillet 2007 : 3) Cuscione et Cagna

Sur le sentier entre les cols d'Arjetu et de Morello : Punta Furcuta Voici le troisième article consacré aux randonnées de cet été en Corse, avec la deuxième partie du séjour en juillet dernier prolongeant la première partie dans le Filosorma déjà racontée dans les articles précédents et le trek Laoscella/Scaffone. Cette fin de vacances devait se dérouler à partir d'un camp de base à Propriano (Pruprià), situé dans un hôtel en bord de mer, avec improvisation totale de nos randonnées sur place. Principe de base : on choisit un site de séjour et on réfléchit sur site à ce que l'on va faire.

En l'occurence, ce coup-ci, ce furent :

  • Une randonnée culturelle à Cala di Conca par la piste "carrossable" venant de la D21, agrémentée des visites des sites préhistoriques d'Alo Bisuje, du menhir de Vacil Vecchju et du dolmen de Bizzicu Rossu
  • Une randonnée littorale de Campumoru à Cala d'Arena que je connaissais déjà, mais pas Nicole
  • Deux randonnées en boucle sur le plateau du Cuscione, une avec Nicole depuis le centre de ski de fond de Quenza et une en solo passant par le sommet de l'Alcudina que je n'avais pas encore réalisé
  • Deux randonnées en Cagne, une avec Nicole de Bitalza à Bocca di Funtanella et une en solo de Vignalella à Apaseu

Ce sont les parcours sur le Cuscione et en Cagna qui seront relatés dans la suite de cet article...

Lire la suite...

samedi 15 septembre 2007

Randonnées estivales en juillet 2007 : 2) Laoscella - Scaffone (sans la vire !)

Passage de la brèche du Pinzu Scaffone De ce séjour en Corse en juillet dernier, je vous ai déjà raconté les parcours réalisés dans le Filosorma, mais à l'exception de ce qui avait motivé notre localisation dans ces lieux : la participation à un trek Internet original, organisé par le biais de ce blog, qui devait nous mener à réaliser, à douze participants, l'itinéraire de la vire de Scaffone en conséquence de l'article d'Eckard (Berberich) de décembre 2006, inséré finalement sur le blog en page statique (La traversée Laoscella - Tafonatu via la vire de Scaffone). La préparation de ce trek a quasiment été publique, puisqu'elle s'est effectuée partiellement grâce à un article spécial sur le blog qui nous a permis de discuter à travers les commentaires et d'échanger les informations nécessaires.
Rendez-vous avait donc été pris au Bar des Amis à Barghjana, Dimanche 8 juillet à 07 h 30, pour le départ de ce périple prévu sur trois jours et dont la plupart des participants ne se connaissaient pas, sauf par écrit depuis les derniers mois !?!
Une aventure, dans tous les sens du terme, décrite ci-dessous avec un luxe de détails superflus pour ceux qui voudraient refaire cet itinéraire, mais qui donnent une bonne idée de l'ambiance du trek...

Lire la suite...

lundi 10 septembre 2007

Randonnées estivales en juillet 2007 : 1) Région du Filosorma

Mouflon dans le cirque rocheux au-dessus de Tana di l'Orsu Nouveau séjour en Corse en juillet dernier, avec une nouveauté originale ce coup-ci : la participation à mon premier Web trekking, organisé par le biais de ce blog et pour lequel nous nous étions promis de nous retrouver à DOUZE (12) dans ces hautes vallées du Filosorma qui ne voient généralement pas passer ce nombre de personnes sur une année !
Le début de ce mois de juillet 2007 a donc été localisé à Galeria pour notre camp de base.
A noter en ce port déserté par les touristes : une nouvelle résidence hôtelière, U Palazzu (appartements + chambres), très sympathique et dynamiquement gérée qui renforce un peu l'hébergement local qui en a bien besoin, et une constante, le restaurant l'Alivu, toujours d'aussi piètre qualité pour la préparation de ses poissons (restez-en aux pizzas !).
Nous avons pu réussir quelques nouveaux itinéraires que nous ne connaissions pas dans ce coin (Bergeries de Focolara, Bocca di Lucca, la visite des villages ruinés de Candela/Barghjana et Occi/Lumiu) et parfaire l'exploration du ravin du Fangu par Tana di l'Orsu que j'avais amorcée en 2004 ; tout cela avant de réaliser le trek de la vire de Scaffone sur trois jours à partir du Dimanche 8 juillet, qui fera l'objet d'un article ultérieur sur ce Blog.

Lire la suite...

jeudi 31 mai 2007

Randonnées printanières en mai 2007 : 3) Randonnées littorales Ouest Corse

Le magnifique site de Muchju Biancu avec ses dunes de sable blanc Un séjour en Corse au mois de mai est propice, en situation météorologique normale, à des randonnées en bord de mer délivrées des fortes chaleurs estivales ... et, donc, pas question de passer ce séjour printanier sur l'île sans y caser quelques randonnées littorales sauvages !

En route donc pour les bords de côtes au Nord de la baie de Figari, puis sur la côte du Sud du golfe de Porto, avec trois randonnées littorales réalisées dans ces régions et décrites ci-dessous :

  1. Randonnée depuis l'anse de Chevanu à la tour d'Ulmetu via les Bruzzi
  2. Randonnée depuis la plage de Roccapina à la tour d'Ulmetu
  3. Randonnée depuis la plage d'Arone à la tour d'Urchinu

Addendum : En ce jour de mai, où l'on vient d'apprendre le décès de trois randonneurs sur le GR 20, morts de froid à Bocca Innominata (1860 m) dans le Val Carozzu pour une Polonaise de 52 ans, à Bocca d'Oreccia (1427 m) en Haut Cruzini pour un Parisien de 35 ans et sur la crête d'Usciolu (vers 1800 m) pour la troisième victime, un Parisien de 64 ans, il n'est pas inutile de rappeler les conseils de prudence à respecter en montagne, même corse...
En ce qui me concerne, je reviens d'un séjour de 12 jours début mai sur l'île pendant lequel j'ai randonné jusqu'à 1200/1300 m d'altitude sous des chaleurs de 28/30° C comme en été... Et pourtant, j'ai sans cesse traîné, comme d'habitude dans mon sac, sous-vêtement Carline, polaire légère, polaire épaisse, veste de montagne Goretex 3 couches, pantalon de randonnée, pélerine, couverture de survie, frontale, ... Cela fait des années que je le fais sans que cela ne m'ait jamais quasiment servi, sauf en de rares occasions d'orages courts. A quelques jours près, donc, j'aurais pu avoir une bonne occasion de m'en servir avec neige, vent et tempête dans ces mêmes régions !
Ne jouons pas avec la sécurité : soyons équipés, entraînés et sachons renoncer à une course en cas de prévisions météo limites...Emoticones

Lire la suite...

vendredi 25 mai 2007

Randonnées printanières en mai 2007 : 2) Région de Cagne

Chaos rocheux d'Apaseu Après cette série de randonnées dans la région d'Ota (en fait avant, dans la chronologie de notre séjour !), une randonnée encore très sauvage dans la région de Cagne, réalisée à partir des bergeries de Naseu.
Pour des raisons inexplicables, j'adore presque autant la Cagne que le Filosorma, alors que les deux ambiances sont fondamentalement différentes et, dans ces conditions moins chaudes qu'en été, aller en Cagna durant ce séjour printanier m'avait paru indispensable. La baie de Figari et la presqu'île de Pianottoli-Caldarellu constituant un camp de base idyllique, nous nous sommes installés à l'hôtel U Libecciu, les pieds dans l'eau et dans un coin désert : on se demande pourquoi les gens vont aux Seychelles alors qu'il suffit d'une heure et demie d'avion pour Figari, puis 10 minutes de voiture pour se retrouver sur la plage de San Giovanni, avec sable blanc et kyrielles de rochers granitiques grimpables, dont seule la couleur (plus rouge) différe de ceux des Seychelles... Et, en plus, vous avez droit à une superbe tour génoise à visiter à quelques mètres, la tour de Caldarellu, que vous aurez bien du mal à trouver sur d'autres îles soi-disant exotiques... Emoticones

Bref, difficile après cela de se payer une heure de voiture pour monter aux bergeries de Naseu par une piste qui, bien qu'assez longue, reste pour le moment étonnament carrossable (d'où une heure seulement !)... Emoticones

Lire la suite...

mardi 22 mai 2007

Randonnées printanières en mai 2007 : 1) Région d'Ota/Porto

Confluence Aïtone (Spelunca) - Tavulella depuis le point 931 m Un séjour en Corse au mois de mai est assez dépaysant pour quelqu'un comme moi qui y passe en général un séjour estival : le maquis en fleur, les odeurs, la fréquence des pluies, la fréquentation touristique, ... tout est très différent !
En ce mois de mai 2007, j'ai pu rester une douzaine de jours sur l'île en me disant au départ que cette saison était très favorable aux randonnées en bord de mer et que j'allais donc en profiter : ce que nous avons fait avec mon épouse et que je raconterai dans un autre article. Celui-ci va plutôt être consacré à deux randonnées que je souhaitais réaliser depuis longtemps dans l'arrière-pays d'Ota et, plus précisément, dans la vallée de la Lonca : la montée sur le plateau d'Astenica et la montée vers les crêtes de Firuletu par le col de Fornaciole que j'ai rallongée pour réaliser une boucle complète via Casa Infurcata.

Lire la suite...

dimanche 01 janvier 2006

Le Filosorma

Parcours de randonnée et de ravinisme du Filosorma

Lire la suite...