Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

A Filetta - Rex Tremendae

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

samedi 13 juillet 2013

Raid des vires de Scaffone (Olivier HESPEL)

Début de l'Andade a u Ponte Qui a dit un jour que ce Blog attirerait des "HORDES" de randonneurs dans le Falasorma ? C'était en 2007, un accompagnateur de moyenne montagne qui me disait cela à la confluence Cavicchia - Bocca Bianca où il avait amené un groupe de randonneurs par le sentier RD de la Candela qu'il venait juste de démaquiser (Grâce lui en soit rendue ! On peut ainsi dorénavant visiter le hameau de Candela, vestiges de la civilisation désertée à la fin des années 50...). Et bien, il semble que sa prédiction se soit avérée juste, puisque nous allons voir décrire dans cet article (pour les parcours venus à ma connaissance depuis 2007) le 10ème parcours de l'Andade a u Ponte (en comptant 3 passages d'Altre Cime depuis 2007) et le 4ème de l'Andadonna ou Andatone. Comme il faut y rajouter les parcours des locaux, Achille, Jean-Marie, Manu et autres..., on se demande si ces vires ne vont pas devenir aussi fréquentés que le GR20 !
J'ai d'ailleurs été contacté par un Ajaccien cette semaine qui me demandait des infos pour faire, devinez quoi ?, l'enchaînement depuis Monte Estremu de la montée de Tana di l'Orsu, de l'Andade a u Ponte et de la descente à la Cavicchja via les bergeries de Scaffone et l'Andadonna ! Et bien, je lui ai répondu qu'il suffisait qu'il lise cet article, à paraître prochainement, rédigé et illustré avec ses photos par Olivier, récidiviste de la production de billets pour ce Blog après son Raid en boucle du Popolasca d'avril dernier. Parce que, justement, le parcours décrit ci-dessous par Olivier, qu'il a réalisé la dernière semaine de juin, est exactement celui ciblé par mon correspondant ajaccien...

Il suffit donc de laisser clavier et souris à Olivier pour m'éviter de répondre plus avant aux questions sur ce sujet...

Carte des ravins du Fangu et de Tana di l'Orsu Carte de la Cavicchja et de Valle SerrataVous pouvez consulter les deux cartes sur la gauche (Jours 1 et 2) et sur la droite (Jour 3) de cette page pour visualiser le tracé approximatif d'Olivier et de son équipe féminine durant cette superbe réalisation.

Lire la suite...

dimanche 12 août 2012

Raid des vires du Falasorma : Episode 3 - De Campu di Vetta à Monte Estremu

Col 1150m : dans la forêt de Tana di l'Orsu avec vue du Capu Rossu et du Tafonatu Troisième et dernier épisode de notre saga sur les trois grandes vires du Falasorma fin juin 2012 !

Après ce merveilleux bivouac de Campu di Vetta, on en était arrivé au dernier jour du raid avec le problème de la descente directe vers Monte Estremu qui n'est pas vraiment de la "randonnée", tout du moins par le parcours que je connaissais jusqu'ici via Tana di l'Orsu ! Cela avait été le sujet de la discussion de la veille au soir : allions nous descendre par l'itinéraire recommandé par Achille (Sanroma) qui consistait à quitter Campu di Vetta côté Silvastriccia puis à revenir à droite en descendant en bordure haute RG du Fangu et en le surplombant d'une cinquantaine de mètres, ou bien devait-on utiliser la seule descente connue par nous, via Tana di l'Orsu et sa falaise délicate ? Depuis Campu di Vetta : ravins du Fangu avec itinéraire supposé de descente en RG du Fangu suggéré par Achille SanromaL'examen de l'itinéraire RG du Fangu (cf. photo à gauche de cette page) depuis Campu di Vetta nous avait montré qu'il était aisé au début, puis qu'il se transformait en une sorte de vire qui devenait de plus en plus étroite et de plus en plus raide sans qu'on puisse en apercevoir la fin ! Cette vire nous avait semblé délicate vue d'en haut et nous avions préféré opter pour la descente connue...
C'était donc parti ce matin-là Vendredi 29 juin 2012 pour un retour par la vire du Tafonatu, un nouveau passage par le "col franchissable", puis la descente du ruisseau de Bocca a Rossa pour retrouver la falaise de l'amphithéâtre de Campu Razzinu et la trace cairnée ramenant à Tana di l'Orsu...

Carte du Falasorma avec le parcours du raid Rappel du parcours global du raid tel que nous l'avons finalement réalisé que l'on peut visualiser en cliquant sur la carte ci-contre à gauche. Dans la suite de l'article, vous retrouverez à chaque chapitre la carte du parcours de l'étape sur la gauche de la page.

Lire la suite...

mercredi 08 août 2012

Raid des vires du Falasorma : Episode 2 - Des Bergeries de Scaffone à Campu di Vetta

Vire de l'Andade a u Ponte : extrémité dallée de la vire sur le versant S (Campu Razzinu) Deuxième épisode de notre saga sur les trois grandes vires du Falasorma fin juin 2012 !

Cette fois-ci, il nous fallait franchir les deux dernières vires pour relier les Bergeries de Scaffone, où nous avions bivouaqué après notre épuisante montée par Valle Serrata, à Campu di Vetta, lieu de bergeries ancestrales nichées sur la vire bordant le pied de la formidable face W du Capu Tafonatu : l'Andade a u Ponte qui relie le versant supérieur de la face N du Scaffone au versant S de Campu Razzinu et la vire W du Tafonatu en bas des 600m de paroi sous le trou. C'est une partie que nous connaissions bien pour l'avoir déjà parcouru ensemble, Eckard et moi : j'en étais pour ma part à mon cinquième passage sur ces deux vires... La seule partie que nous ne connaissions pas encore était justement celle du départ des bergeries par lesquelles le cheminement habituel depuis (ou vers) les bergeries de Laoscella ne passe pas. Il s'agissait donc de rejoindre ce cheminement en remontant environ 200m de dénivelé jusqu'à le récupérer. Nous espérions donc ne pas connaître trop de problèmes sur cet itinéraire magnifique, en tout cas bien moins que la veille lors de nos errements menant à l'Andadonna...

Carte du Falasorma avec le parcours du raid Rappel du parcours global du raid tel que nous l'avons finalement réalisé que l'on peut visualiser en cliquant sur la carte ci-contre à gauche. Dans la suite de l'article, vous retrouverez à chaque chapitre la carte du parcours de l'étape sur la gauche de la page.

Lire la suite...

jeudi 02 août 2012

Raid des vires du Falasorma : Episode 1 - Montée aux bergeries de Scaffone par l'Andadonna

Vire de l'Andadonna : sur la seconde arête, Pinzu Scaffone et fin de la vireLe raid qui fait l'objet de cet article fut le résultat de l'obsession d'Eckard pour les "vires du Falasorma" et de son envie d'y retourner avec ses copains allemands avec qui il avait commencé à les parcourir il y a une vingtaine d'années ! Emoticone

Cela se traduisit deux mois auparavant par un coup de téléphone par lequel il me demanda si j'étais intéressé par les aider à accomplir l'enchaînement traditionnel des deux vires de Scaffone et du Tafonatu, mais en l'agrémentant au départ de la montée par la troisième vire que nous connaissions depuis 2009, celle de l'Andadonna dans le versant inférieur du Scaffone appelé Valle Serrata.

Évidemment, j'ai accepté tout en sachant pertinemment qu'il y aurait tout de même quelques légers problèmes faisant partie des agréments de cet objectif :

  1. La montée par l'Andadonna, non pas par la difficulté de la vire elle-même, relativement praticable, mais par la complexité du suivi de la trace qui y mène, sous couvert végétal dense, et la recherche de son point de départ
  2. La descente directe depuis la vire du Tafonatu (Campu di Vetta) jusqu'à Monte Estremu pour laquelle je ne connaissais sur le terrain que la trace par Tana di l'Orsu, pas très aisée pour des randonneurs peu aguerris à l'escalade. Évidemment, il y avait aussi la descente en RG du Fangu préconisée par Achille Sanroma, le garde ONF de la MF de Piriu, mais elle paraissait compliquée et une tentative personnelle en juin 2010 pour reconnaître son départ dans le lit du Fangu m'avait laissé dubitatif quant à sa viabilité (1h15 pour franchir 500m !)

Il faut aussi se rappeler qu'Eckard et moi avions réalisé la montée à l'Andadonna en 2009 sous la direction d'Achille qui connaissait la trace et que, depuis lors, nous avions fait deux tentatives pour reparcourir cette trace avec deux échecs à la clé : moi-même en solo en juin 2010 avec mauvais temps pour une tentative avortée dès la première traversée de ruisseau et Eckard en août 2011 avec Georges (Welterlin) qui n'avaient pas pu dépasser 900m d'altitude en perdant la trace et la patience de continuer malgré le GPS et la trace enregistrée de 2009... En conclusion, la montée aux bergeries de Scaffone s'avérait plutôt problématique, surtout dans un contexte de trek avec sacs lourds et nourriture pour 3 jours, alors qu'en 2009 nous étions montés avec des sacs légers pour la journée !

Une fois n'est pas coutume, ce raid m'ayant apporté beaucoup de matière à raconter, c'est par épisode qu'il va être relaté, avec le premier épisode de cette aventure dans la suite de cette page : la journée de voyage vers le Filosorma, le bivouac le premier soir Carte du Falasorma avec le parcours du raid à la prise d'eau de la Cavicchia et la montée aux bergeries de Scaffone le lendemain...
Le parcours du raid tel que nous l'avons finalement réalisé est visualisable en cliquant sur la carte ci-contre à gauche.

Lire la suite...

mardi 17 novembre 2009

Vires trompeuses et arêtes abyssales : un récit d'errances niolines...

Le “vrai” col de Serra Pianella depuis le “pseudo” Pas des Bergères Fin août dernier, un message de Georges Welterlin, administrateur du site Paglia Orba et partenaire de randonnée depuis 2007, m'avertissait de sa venue pour une semaine en Corse, qu'il n'avait pas encore pu visiter cette année du fait d'un trek au Ladakh en juillet précédent : avec son épouse Sophie, il projetait, entre autres objectifs, de parcourir une boucle depuis le Niolu en passant par le col de Serra Pianella, Laoscella, Bocca di Scaffone, le col des Maures et retour par le GR 20 Emoticones. L'idée du parcours était de mettre bout à bout des tronçons d'itinéraire non encore parcourus dans un secteur que nous connaissions pourtant bien !
Etant à pied d'œuvre en Corse à Sainte-Lucie et sans projet précisément arrêté à cette époque, j'avais accepté l'invitation de Georges de me joindre à eux pour les deux (ou trois ?) jours que devait prendre la réalisation de ce parcours qui était pour moi aussi une découverte sur la plus grande partie de l'itinéraire prévu.
C'est le récit de ces deux jours que vous allez lire dans la suite de cet article qui vous fera découvrir 1°) la manière de passer complètement à côté du parcours topographié d'un itinéraire connu et abondamment décrit Emoticones (non, nous n'avions rien bu d'alcoolisé !) et 2°) la plus belle course d'arête pour randonneurs que je connaisse en Corse Emoticones :

Vous excuserez le style prosaïque, type rapport ou compte-rendu, du récit ci-dessous, alors que le titre et l'ambiance du massif auraient pu laisser la place à un style plus lyrique que je ne suis malheureusement pas capable d'assumer ! Bien évidemment, vous retrouverez une autre version de ces deux journées sous la plume de Georges sur son site : Improvisation en Niolo

Lire la suite...

jeudi 22 octobre 2009

Les vires du Filosorma : synthèse et compléments

Au couloir central du Tafonatu : le névé en proue de navire depuis la grotteAprès l'article précédent sur cette trouvaille, en ce qui me concerne, que constitue la vire de l'Andadonna ou Andatone, parcourue à la montée directe aux bergeries de Scaffone, il est peut-être bon de donner quelques compléments sur cette curiosité des vires du Filosorma !
Il n'est bien sûr pas question de les répertorier dans la suite de l'article, mais, simplement, de donner quelques éléments, en les synthétisant, sur les "grandes" vires que l'on trouve nichées dans les versants du Scaffone, du Campu Razzinu et de la face Ouest du Capu Tafonatu :

  • L'Andadonna ou Andatone, vire versant Scaffone utilisée pour monter aux bergeries de Scaffone depuis Monte Estremu
  • L'Andade a u Ponte, vire permettant la traversée entre les versants Scaffone et Campu Razzinu
  • Campu di Vetta, terme utilisé par les gens du coin pour désigner le bivouac des bergers sur la grande vire sous la face Ouest du Tafonatu
  • La vire Tafonatu-Razzinu qui permet de relier l'arête de l'extrémité N de la face Ouest du Tafonatu à Campu Razzinu et Bocca Scaffone

Carte des versants Scaffone, Campu Razzinu et Tafonatu face Ouest avec les curieuses vires nichées dans ces versantsLa carte ci-contre permet de localiser les lieux précédents dont la suite de l'article vous rappellera les caractéristiques et donnera compléments et photos inédites :

  • Les vires elles-même sont tracées en jaune avec leur dénomination en texte bleu
  • Les accès principaux (approches) aux vires sont tracés en rouge avec leur dénomination en texte rouge

Rien d'exhaustif, bien sûr, dans la liste précédente : ce sont simplement les plus connues et les plus remarquables, mais bien d'autres curiosités de ce type peuvent être explorées dans ce massif Emoticones

Lire la suite...

lundi 21 juillet 2008

Randonnées estivales en juillet 2008 : 1) Le trek Ota - Barghjana (avec la vire !)

La célèbre vire de Scaffone (Andatone ?) très fréquentée cette année ! La principale cible du Web-trekking de cette année 2008 était bien sûr de parcourir un itinéraire intégrant la vire de l'Andatone (Andade a u Ponte ?) pour assurer la revanche de l'échec de l'an dernier à trouver cette vire : l'Andatone, le retour !
Le trek Internet de juillet 2008 rassemblait neuf participants et devait nous mener de Ota/Evisa à Bonifatu via Puscaghja, Ciottulu, la vire du Tafonatu, la vire de l'Andatone, Laoscella, Saltare, le ravin de la Spusata, celui de Pittinaghja et l'arrivée à l'Auberge de la Forêt de Bonifatu. La préparation de ce trek a quasiment été publique, puisqu'elle s'est effectuée partiellement grâce à un article spécial sur le blog qui nous a permis de discuter à travers les commentaires et d'échanger les informations nécessaires.
Rendez-vous avait donc été pris chez Marie à Ota, Lundi 30 juin 2008 à 8 h, pour le départ de ce périple prévu sur cinq jours avec des participants qui se connaissaient pour la plupart, à une exception près, depuis l'expérience de juillet 2007.
Voici le récit de cette nouvelle aventure qui a été un succès quasi-complet, puisque le programme a été respecté sauf une étape (la dernière  : pour cause de décalage d'un bivouac) et qu'il n'y a eu aucun incident ni problème majeur !

Vous trouverez une version plus poétique de la description de cette exploration hors-pistes sur la page En quête de l'Andatone du site de Georges Welterlin, Paglia Orba !

Lire la suite...

lundi 15 octobre 2007

Vires du Tafonatu et de l'Andatone (Scaffone)

Le départ de la vire de l'Andatone (Scaffone) Dernier article sur les parcours de Corse de ces dernières vacances estivales, avec le point d'orgue qu'a constitué ce parcours intégral de la montée de Tana di l'Orsu, déjà réalisé début juillet dernier, complété de la visite de la vire du Tafonatu, bordant le pied de la face W de ce spectaculaire sommet, et de la vire de l'Andatone (nom corse du passage de la vire de Scaffone), reliant le versant Campu Razzinu au versant Scaffone et permettant une originale traversée entre Tafonatu et Laoscella.
C'est avec un bivouac que ce parcours a été réalisé et qu'il est recommandé si l'on veut avoir du temps pour profiter de ces lieux magiques et une marge de manoeuvre pour en affronter toutes les difficultés. Bien entendu, vous ne trouverez sans doute pas à tous les coups les conditions météorologiques optimales qui m'ont accompagné durant ces deux journées, mais il faudrait un temps vraiment exécrable pour que vous ayez à regretter votre séjour là-haut !

Voici les deux journées de ce parcours mémorable, conclusion malencontreusement échouée du trek de juillet dernier :

  1. 1ère journée (jeudi 20/09) : remontée de la trace de Tana di l'Orsu, traversée de la vire du Tafonatu et bivouac sous la face W
  2. 2ème journée (vendredi 21/09) : aller/retour de l'Andatone (vire de Scaffone) et redescente à Monte Estremu par Tana di l'Orsu

Nota 1 : modification du texte précédent de cet article pour tenir compte du véritable nom de ce passage que nous avions baptisé "vire de Scaffone" avec Eckard : il s'appelle en fait "l'Andatone", nom communiqué par Mirendone di Lozzi dont le grand-père transhumait aux bergeries de Scaffone.

Nota 2 : modification de la carte précédente de cet article pour tenir compte d'une erreur du tracé de montée à Tana di l'Orsu et la compléter avec des itinéraires indiqués par Achille, le garde-forestier installé à la Maison Forestière de Piriu, que nous remercions pour ces informations (pour randonneurs expérimentés !).

Lire la suite...

vendredi 21 septembre 2007

Vires du Tafonatu et de l'Andatone

Les 4 km des vires du Tafonatu et de l'Andatone

Lire la suite...

samedi 15 septembre 2007

Randonnées estivales en juillet 2007 : 2) Laoscella - Scaffone (sans la vire !)

Passage de la brèche du Pinzu Scaffone De ce séjour en Corse en juillet dernier, je vous ai déjà raconté les parcours réalisés dans le Filosorma, mais à l'exception de ce qui avait motivé notre localisation dans ces lieux : la participation à un trek Internet original, organisé par le biais de ce blog, qui devait nous mener à réaliser, à douze participants, l'itinéraire de la vire de Scaffone en conséquence de l'article d'Eckard (Berberich) de décembre 2006, inséré finalement sur le blog en page statique (La traversée Laoscella - Tafonatu via la vire de Scaffone). La préparation de ce trek a quasiment été publique, puisqu'elle s'est effectuée partiellement grâce à un article spécial sur le blog qui nous a permis de discuter à travers les commentaires et d'échanger les informations nécessaires.
Rendez-vous avait donc été pris au Bar des Amis à Barghjana, Dimanche 8 juillet à 07 h 30, pour le départ de ce périple prévu sur trois jours et dont la plupart des participants ne se connaissaient pas, sauf par écrit depuis les derniers mois !?!
Une aventure, dans tous les sens du terme, décrite ci-dessous avec un luxe de détails superflus pour ceux qui voudraient refaire cet itinéraire, mais qui donnent une bonne idée de l'ambiance du trek...

Lire la suite...