Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

A Filetta - Rex Tremendae

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - bergeries

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 30 décembre 2015

Valdaniellu - Oriente par la pointe 2456

Sommet de la pointe 2456 : le massif du Ritondu et Punta Galiera Une des dernières occasions de la saison pour faire une randonnée sérieuse se présentait pour le premier WE d'octobre 2015 avec une météo favorable et de bonnes conditions. Je ne sais plus pour quelle raison, Olivier et moi avions abandonné l'idée de compléter notre montée de septembre 2014 vers Vetta di Muru en Popolasca pour parcourir une boucle avec retour par le CornoDello (Cornu Dellu ?) : cela demandait sans doute trop de temps avec deux jours minimum et des conditions météo très stables ! Finalement, nous ne pouvions avoir qu'un seul jour en commun et nous nous sommes rabattus sur une idée d'Olivier pour un vallon secondaire de la Restonica : une montée sur l'arête Nord-Ouest du Monte Ritondu par le vallon du Valdaniellu atteint depuis la piste de Timozzu et une redescente par l'Oriente.
Comme je n'étais pas retourné en Restonica depuis pas loin de 20 ans suite à son affluence estivale infréquentable, cela m'arrangeait bien d'aller y refaire un tour et de découvrir quelque chose de nouveau dans ce coin où je n'avais fait que les grandes classiques de la haute vallée (Ritondu, Maniccia, Melu/Capitellu, Punta Alle Porta, ...). Bien entendu, le chemin choisi par Olivier correspondait à une voie de montée détournée et certainement peu fréquentée. Mais, au moins sur la carte, quelques tronçons de sentier pouvaient nous laisser espérer une trace...

Carte de la région Est de la Restonica avec le massif du Ritondu et le vallon de Timozzu et du Lomentu Pour suivre plus facilement les détails de l'article, vous trouverez ci-contre, à gauche la carte donnant le tracé du parcours depuis la piste des bergeries de Timozzu avec la montée par le vallon du Valdaniellu à la pointe 2456 et la descente par le lac de l'Oriente.

P.S. : dans l'article ci-dessous, quelques photos sont empruntées à Olivier et sont (normalement) signalées avec le nom de l'auteur !

Lire la suite...

lundi 06 juillet 2015

Raid Ascu - Popolasca mai 2015 - J2 (David Abadie)

L'arrivée à Vetta di Muro Voici la suite de notre nouvelle série d'articles à "suspense" relatant le raid annuel de David dans le massif de Popolasca : David nous raconte ici sa 2ème journée avec son copain Franck dans une nouvelle improvisation entre la bergerie de Cabane et Vetta di Muro.

Encore une belle journée de randonnée, racontée avec l'humour et l'auto-ironie traditionnels de David, qui nous emmène sur des traces hors-sentiers et un parcours imaginé en temps réel sur le terrain dans ce massif complexe et chaotique que constitue le Popolasca...
Rappel du récit des quatre étapes du raid, écrit par David lui-même, que vous allez pouvoir lire sur le blog, sous la forme de quatre articles correspondant à chacune des journées passées sur le terrain :

Carte de la région Sud d'Asco avec le tracé du parcours du Jour 2 du raid Pour suivre plus facilement les détails de l'article, vous trouverez à gauche de cette page la carte de la partie Sud de la vallée d'Asco avec le tracé des parcours entre la bergerie de Cabane dans le vallon de Pinara et les "thermes" de Vetta di Muro.

Lire la suite...

dimanche 21 juin 2015

Raid Ascu - Popolasca mai 2015 - J1 (David Abadie)

Remontée compliquée du vallon de Corbica Devenue une tradition annuelle à cette époque, voici l'article rédigé par David (Abadie) sur son raid traditionnel en Corse du WE de l'Ascension.
Cette fois-ci, David avait l'intention de régler ses comptes de 2012 avec les massifs de Bavella et du Haut-Cavu en imaginant une boucle infernale dans cette région enchaînant une série de ravins improbables à remonter ou descendre, sans informations pour certains. Départ de Conca, remontée du ravin de Casale jusqu'à Punta Batarchjone, descente du ravin de Ghjallicu (bonjour le maquis !), remontée du ravin de Ferriate (massif préféré de David) jusqu'à Paliri, crête des Terrasses, crête Samulaghja - Quarcitella - Castellucciu, descente du ravin du Finicione, remontée du ravin de Figa à Bocca di Lariciu sous la Punta Bunifazinca (nom corse de Punta di Bonifacio) et redescente par Frassiccia, brèche du Carciara et Figa Bona (Mela). Il s'était juste laissé de quoi improviser à partir de là pour revenir à Conca (canyon de Niffru/Lora ?). Après examen de ce programme, j'étais déjà impatient à l'idée de pouvoir rigoler en lisant ses nouvelles aventures dans le coin et les démêlés qui allaient en découler, même si, cette fois-ci, David avait choisi de ne pas y aller en solo mais accompagné d'un de ses copains, Franck, tri-athlète accompli mais montagnard néophyte.

Malheureusement, ce raid ne put se réaliser (partie remise ?) pour cause de météo contrariante à l'arrivée des deux compères sur l'île qui les a obligés à revoir leur plan et à se décaler sur Ascu et le massif de Popolasca pour un nouveau raid improvisé dans ce coin. Popolasca devient une spécilaité pour "Bigfoot" !
C'est le récit de ces quatre étapes, écrit par David lui-même, que vous allez pouvoir lire sur le blog, sous la forme de quatre articles correspondant à chacune des journées passées sur le terrain :

Carte du Jour 1 - Ascu - ruisseau de Corbica - cabane de Pinara Pour suivre plus facilement les détails de l'article, vous trouverez à gauche de cette page la carte de la partie Sud de la vallée d'Asco avec le tracé des parcours entre Asco et la bergerie de Cabane dans le vallon de Pinara.

Lire la suite...

samedi 02 août 2014

Punta di I Cavalletti et bergeries de Vitelille

Sentier de la crête Vaccia - Cavalletti : Punta di I Cavalletti Une autre randonnée réalisée début juillet dernier avec Olivier, très facile par son parcours d'arête normal mais située dans une région bien déserte de la Corse. Entre le Cuscionu à l'Est et l'Istria à l'Ouest, le col de la Vaccia n'est quasiment fréquenté que par les automobilistes qui empruntent la D69 pour relier Auddè (Aullène) à Zicavu en se rendant de l'Alta Rocca en vallée du Taravu. La randonnée y est pourtant assez facile un peu partout, de part et d'autre de la crête que le col coupe entre la Punta di Sistaja et la Punta di Giuli, avec un maquis relativement aisé à négocier à cette altitude (1200 - 1400m).
L'une de ces possibilités est le parcours en aller-retour depuis le col de la Vaccia du sympathique sommet de Punta di I Cavalletti (1414m) par l'arête Nord...

C'est ce que m'avait proposé Olivier, une première fois début juin, annulée pour cause d'intempéries annoncées "cataclysmiques" par la météo locale, une deuxième fois fin juin où nous avons pu essayer ce parcours en le corsant d'une visite de bergeries oubliées pour arranger une boucle plus variée que l'aller-retour standard.

Une belle occasion de randonner ensemble avec un point de départ satisfaisant pour deux randonneurs venant de deux extrémités différentes de l'île ! Et une occasion de visiter une région que, pour ma part, je ne connaissais que très peu, sauf du côté Cuscionu...

Carte des alentours du col de la Vaccia avec le parcours de Punta di I Cavalletti et sa variante de départ Vous pouvez consulter sur la gauche de la page la carte de la région du col de la Vaccia avec le tracé de l'itinéraire de la Punta di I Cavalletti et de la variante spécialement empruntée au départ pour aller explorer les bergeries de Vitellile.

Lire la suite...

mardi 08 juillet 2014

Raid Ascu - Popolasca mai 2014 (David ABADIE)

Crête Barcalinu-Cornodello : l'arête Sud du Cornodello Un article d'une veine bien différente de celle habituelle de ce blog, puisque c'est le récit relaté par David Abadie de son raid en boucle de fin mai dernier à partir d'Ascu en traversée dans le massif de Popolasca et la crête de Serra Piana. Pour ceux qui ne connaissent pas David, il suffit d'aller visiter son site Internet, Take a walk on the wild iceland (et ailleurs), pour savourer le style inimitable de ce passionné d'aventures nature en solo, amoureux de l'Islande, mais aussi, plus curieusement, de la Corse, à laquelle il rend visite plusieurs fois par an (la dernière fois pour passer Noël 2013 dans la tempête au refuge de Paliri !)...
Malgré ses déboires de l'an dernier dans le massif de Bavella sur un projet d'itinéraire sans doute trop ambitieux ou optimiste (Cf. 01/05: la bonne journée de m... Polischellu - Ferriate et les pages qui suivent du 01 au 05/05/2013), Bigfoot avait décidé de récidiver cette année en concoctant de nouveau un itinéraire "abracadabrantesque" de son cru dans un autre massif, celui de Popolasca ! En dépit de conseils multiples du genre "Non, la ligne droite entre deux points n'est pas obligatoirement un parcours praticable en Corse...", il m'avait envoyé un projet de raid en 4/5 jours, improvisé à la lecture sur le blog de l'article d'Olivier, Grande boucle sauvage du massif de Popolasca par Vetta di Muru et à l'examen alcoolisé Emoticone des recoins d'une carte IGN datant des années 40 ! Le moins qu'on puisse dire est qu'il semblait "sauvage" et doté d'une ambition et d'un optimisme à toute épreuve : comme il le disait dans un de ses mails, Ca passe pas, y'a des passages rédhibitoires, c'est sûr !. Ne pouvant trop lui donner des retours sensés sur ce massif que je connais peu, j'avais transféré ce projet à Olivier (Hespel) qui m'avait retourné son opinion de la manière suivante : J'ai compris son raisonnement à Big foot. Il pense que s'il y a de la forêt, même la plus ténue qui soit, des barres rocheuses avec des ravins pour les contourner (car ils sont là pour ça) et qu'il y a du vert clair sur la carte, c'est que ça passe forcément. Ouip, c'est le piège de la carte et de géoportail, on croit que... et c'est l'enfer....

Obstiné qu'il est, tout cela n'a pas empêché David de tenter (et réussir !) ce raid, avec quelques improvisations par rapport à son projet initial et malgré une météo peu favorable (orages !).
C'est son récit que vous allez pouvoir lire ci-dessous, recueilli quelques jours après son retour et accompagné des photos prises durant le séjour. Ecrit dans un style "épique" digne des plus grands alpinistes des Alpes, Lionel Terray dans "Les conquérants de l'inutile" ou Walter Bonatti dans "A mes montagnes", on pourrait croire que ce n'est pas la peine d'aller se risquer sur des pentes verticales alpines pour se donner de l'adrénaline et que la randonnée "sportive" et en solo en Corse est bien suffisante pour cela...
Moi-même, plutôt adepte de ce type de randonnée, j'en suis plus que jamais persuadé !

Emoticone

Le sommaire de cet article, organisé par journée :

La carte Asco-Popolasca avec la trace GPS du raid Vous pouvez consulter sur la gauche de la page la carte des régions d'Ascu et Popolasca avec la trace GPS du parcours réalisé par David.

Lire la suite...

vendredi 13 juin 2014

Circuit Lavigliolu - Bergeries du Valdu Niellu

Le petit lac du Lavigliolu Il y avait bien longtemps que je n'avais pu écrire un article pour décrire une randonnée digne de ce nom réalisée par moi-même ! Cette fois-ci, j'en ai la possibilité puisque j'ai pu accompagner Olivier et Victor, dans un court mais rude circuit dans le Niolu qui nous a permis :

  1. Le petit lac du Lavigliolu de monter jusqu'au laquet du Lavigliolu dans le versant Nord de Punta Artica
  2. Une des bergeries d'Arenucciu de visiter trois ou quatre hameaux de bergeries abandonnées dans ce même versant...

Une occasion de randonner ensemble comme nous cherchions à le faire depuis l'année dernière, sans réussite à cause de mes genoux récalcitrants, tout en parcourant en traversée un versant bien raide et bien sauvage, pratiquement oublié par les cartes (le lac n'est pas nommé sur IGN), les topos-guides (le guide Glénat Haute-Corse indique le lac de Lavigliolu en trois lignes accompagnant le parcours du lac de Ninu - it. n°33 et il est indiqué par Alain Gauthier dans Lacs et sommets de Corse) et les randonneurs, même si nous avons eu la surprise d'en croiser aux bergeries d'Arenucciu.

Lire la suite...

dimanche 11 mai 2014

Corse "pas très sauvage" 2013

Le dispositif de rotation du moulin de la Tartagine Pour en terminer avec les randonnées 2013, pas très nombreuses, voici un résumé de quelques parcours classiques en "Corse pas très sauvage" réalisés en famille l'année dernière :

Une occasion de visiter ou re-visiter des itinéraires souvent décrits dans les guides insulaires et à la portée des randonneurs familiaux et/ou débutants...

Lire la suite...

samedi 29 mars 2014

Autres balades 2013

L'oriu de Sapara Altagna Outre les aventures archéologiques racontées dans l'article précédent, voici quelques autres balades peu connues accomplies en 2013 dans le Sud de la Corse :

Carte du parcours de la montée à Punta Sant'Andria depuis Capu près de Lecci Carte des environs de Chisa avec le chemin pour monter au site de Sapara AltagnaVous pouvez consulter les deux cartes de ces randonnées et leurs itinéraires avec la carte de la région de Lecci et la Punta Sant'Andria sur la gauche et la carte de la région de Chisa avec la localisation du hameau de Sapara Altagna sur la droite de cette page.

Lire la suite...

vendredi 20 septembre 2013

Le Verghjellu par Scarsa a Deda (Olivier HESPEL)

Vers Scarsa a Deda, passage dans la crête de Spolettu Comme suite des aventures d'Olivier, nous avons le droit cette fois-ci à une randonnée dans la vallée la moins fréquentée du Cortenais, le Verghellu (ou Verghjellu ?), avec encore un parcours très sauvage et aventureux que l'on ne trouve que sur le prolifique site consacré aux randonnées des vallées du Cortenais : Randonnées - Nature en Centre Corse.
La vallée du Verghellu est une oasis de tranquillité et de verdure comparée aux autres vallées qui l'encadrent, Tavignanu et Restonica au Nord, Manganellu et Vizzavona au Sud. C'est la plus boisée des vallées de la région et le cours très aquatique de la rivière offre un parcours aménagé de pêche à la truite. Elle permet en outre l'accès le plus direct et le plus rapide au refuge de Petra Piana et au Monte Ritondu par Bocca di Tribali. Enfin, les deux versants Nord et Sud de la rivière abritent les nombreux vestiges des activités pastorales d'autrefois avec des restes des chemins patrimoniaux qui permettent encore d'aider à traverser les pentes pour aller visiter vieilles bergeries ruinées, abris sous roches et cols de transhumance abandonnés.

C'est le versant Nord qu'Olivier nous propose de visiter ci-dessous, avec encore une fois de nombreuses anciennes bergeries au programme, Recciu, Campu a u Prete et Quercetu et le mystérieux passage de Bocca di Scarsa a Deda utilisé pour boucler ce parcours d'environ 6h, réservé encore une fois aux randonneurs expérimentés et habitués aux (non-)sentiers corses.

Carte du Verghellu avec la boucle par Scarsa a Deda Vous pouvez consulter la carte sur la gauche de la page pour visualiser le tracé d'Olivier durant le parcours de cette boucle pastorale.

Lire la suite...

mardi 03 septembre 2013

Boucle cortenaise par les bergeries de Furmicuccia et Punta di A Cianfena (Olivier HESPEL)

Les magnifiques bergeries de Furmicuccia Olivier (Hespel) devient, avec ce nouvel et 4ème article, le plus gros contributeur de ce Blog avec François Despax.

Il nous présente cette fois-ci un parcours peu connu, signalé seulement sur Internet (en cherchant bien : merci Georges Welterlin !) mais par aucun guide ou topo papier : la visite du ruisseau de Bravinu jusqu'aux bergeries de Furmicuccia. Bien entendu, ce parcours étant un peu court, Olivier n'a pu s'empêcher de le rallonger en le complétant de la remontée du ravin sans nom (on verra qu'il en a un !) partant des bergeries vers la crête Lattiniccia - Corbaghja et un retour vers Corte par la Punta di A Cianfena. C'est ainsi un raid de deux jours qu'il nous propose, avec la description détaillée qui en est faite ci-dessous.
Inutile de dire que vous ne risquez pas de rencontrer quelqu'un lors de ce parcours, sauf peut-être à l'arrivée par la variante du Mare a Mare vers Corte...

Encore une belle réussite pour Olivier qui nous montre qu'une bonne préparation, avec collecte et examen des informations existantes, plus conception imaginative, permet d'envisager tous les parcours les plus ambitieux, à la limite de la randonnée et sans verser dans l'escalade. Il est heureusement encore des randonneurs en Corse qui cherchent à concevoir eux-mêmes leurs parcours, quitte à explorer des coins non visités et non renseignés et à risquer des surprises pouvant amener au demi-tour ou à des bouleversement d'itinéraire ! L'aventure insulaire, ce n'est pas le GR20 avec ses balises, ses refuges, ses guides et ses dizaines de milliers de pratiquants :Emoticone c'est plutôt les vieux sentiers, les traces cairnées, les ravins et le hors-piste, avec bivouac à la clé puisqu'on est loin des refuges (Oui, je sais, le bivouac est interdit dans le périmètre du PNRC ! Emoticone).
Je suis d'autant plus concerné par cet article que j'aurais dû participer à ce raid qu'Olivier m'avait proposé vers la fin juillet dernier : un test désastreux de mon genou droit le WE précédent m'a dissuadé d'y être, mais j'aurais bien sûr préféré un parcours réel de cette boucle inédite que le seul parcours virtuel qu'Olivier nous propose aujourd'hui... Emoticone

Carte Restonica - Venacu avec l'itinéraire d'Olivier Hespel Vous pouvez consulter la carte sur la gauche de la page pour visualiser le tracé d'Olivier et de son équipe durant cette boucle complexe.

Lire la suite...

lundi 04 février 2013

Patrimoine oublié du Haut-Cavu

Anciennes bergeries de Lora : ruines d'une ancienne bergerie Toujours le Haut-Cavu et toujours un sujet d'archéologie en abordant cette fois-ci les autres éléments de patrimoine que l'on peut encore retrouver dans ces vallées désertées !

En effet, en dehors des vieux chemins oubliés de la région tels qu'ils ont été indiqués dans l'article précédent, il semble a priori qu'il n'y ait aucun vestige patrimonial à se mettre sous la dent en amont du pont de Marion... Mais ce n'est pas tout à fait vrai si l'on accepte d'inclure dans les vestiges patrimoniaux tous ceux qui faisaient encore partie de la vie de tous les jours il y a seulement deux ou trois siècles : églises, bergeries, pacages, charbonnières, etc... Et il suffit de consulter alors dans le détail les anciennes cartes de la région pour s'apercevoir que les cartes IGN les plus récentes, encore plus que pour les anciens chemins, sont loin de recenser les restes du patrimoine local des derniers siècles.

C'est essentiellement le Plan Terrier qui nous renseigne sur la question et l'on y trouve quatre secteurs où l'on se dit qu'il devrait rester des traces de la présence de nos anciens :

Restait encore à examiner ce qu'il subsistait de tout cela sur le terrain ! Et, surprise, des vestiges existent bien pur presque tous les éléments repérés, même si on ne trouve rien d'extraordinaire ou de spectaculaire et qui soit digne d'être fouillé plus avant...

Lire la suite...

samedi 15 septembre 2012

Boucle Bucchinera - Croce - Frauletu au Cuscionu

Traversée Frauletu-Giavingiolu : remontée du Giavingiolu L'idée de refaire un tour sur le Cuscionu et d'y emmener Dominique dans la foulée de notre randonnée à Punta di Quercitella m'était venue de notre trek de juin dernier : nous avions réalisé une traversée du Cuscionu directement entre les bergeries de Bassetta et Bucchinera sans passer par les pistes en empruntant un sentier peu marqué rejoignant le ruisseau de Frauletu. L'idée était de faire une boucle à partir du Centre de ski de fond désaffecté de Bucchinera passant par les bergeries de Frauletu en utilisant et améliorant cette traversée où nous avions eu quelques difficultés à trouver le départ du sentier en question. D'ailleurs, je comptais bien me passer du sentier et rejoindre le ruisseau de Frauletu en suivant le ruisseau d'I Pozzi qui part des bergeries.

Carte du Cuscionu avec le parcours de la boucle Bucchinera - Croce - Frauletu - Bucchinera Finalement, par hasard comme on le verra plus loin, nous avons fait encore mieux en remontant un autre ruisseau le Giavingiolu et en rendant la traversée encore plus directe... Regardez donc sur la gauche de la page le tracé du parcours final que nous avons effectivement réalisé ce jour-là.
En outre, le Cuscionu permettait à Nicole de nous accompagner à un moment où elle voulait éviter des randonnées avec trop de dénivelé. C'est ainsi que nous nous sommes retrouvés tous les trois au parking de Bucchinera le Mercredi du 04/07/2012 pour démarrer ce parcours improvisé.

Lire la suite...

samedi 20 mars 2010

Randonnées caroliniennes (Caroline PAULIAN)

Bergerie de Riviseccu en pleine journéeQuelle chance cette fois-ci : vous allez échapper à ma prose habituelle pour en lire une nouvelle, celle de Caroline Paulian qui m'a fait le plaisir de m'envoyer plusieurs compte-rendus de quelques-unes de ses dernières randonnées corses. Pas si nouvelle que cela d'ailleurs, puisque Caro est une habituée du Blog sur lequel elle a laissé un nombre impressionnant de commentaires ! Elle est d'ailleurs devenue depuis quelques années une des protagonistes des "virées" Corse sauvage sur le terrain avec ses participations en juillet 2007, 2008 et 2009 : elle a d'ailleurs déjà rédigé le compte-rendu de l'étape du Migliarellu dans ce dernier article.
Dans ce nouvel article, Caroline va donc nous raconter quatre périples qu'elle a réalisés en 2009 et 2010, accompagnée ou en solo et en dehors de la saison estivale. Ce ne sont pas des parcours que l'on trouve dans les topos corses pour tous, mais plutôt des itinéraires haut de gamme relevés dans le guide Fabrikant et où l'on ne risque pas de rencontrer grand monde, même en période touristique :

Emoticones

Lire la suite...