Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

A Filetta - Rex Tremendae

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - Bavedda

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 30 septembre 2014

U Giru di Vangoni

La remontée du ruisseau d'U Candelli après la descente depuis Bocca Pulischellu (photo Victor Gomis) Les pratiquants de la randonnée sportive et, en particulier, du "ravinisme" en Corse connaissent bien l'itinéraire du massif de Bavella qui a été baptisé "Giru di Vangoni" et qui est considéré comme le "must" de la pratique sur l'île !

Il consiste dans l'enchaînement des deux grands ravins de Bavella, Pulischellu et Purcaraccia, en les reliant par une traversée proche de la crête Furnellu - Muvrareccia des plus hauts sommets du massif. Habituellement parcouru dans le sens remontée du Pulischellu et descente de la Purcaraccia, ce parcours est long d'un peu plus de 10km avec plus de 1500m de dénivelé positive et négative et cumule les difficultés rencontrées sur les circuits hors pistes en Corse : remontée de ravins étroits avec nombreux ressauts infranchissables à contourner, plusieurs pas d'escalade ardus pour un randonneur, recherches de passages, problèmes d'orientation dans la liaison en traversée des deux ruisseaux, descentes raides dans terrains mixtes de blocs, éboulis, ronces et pentes terreuses,...

Les aiguilles du Pulischellu : Punta Rossa, U Candellu, U Candellonu, ... Son histoire est assez édifiante et remonte à une époque où les deux ravins méritaient bien de représenter symboliquement le "wilderness" corse puisque le Pulischellu n'avait a priori jamais été remonté (sauf dans sa partie très proche du pont sur la D268) avant les années 1970 et la Purcaraccia n'avait vu la visite de ses vasques et de son ravin aval que par des ouvriers italiens qui exploitaient le bois dès la fin du 19ème siècle à la confluence avec le ravin de Nura dans une "usine à bois" proche du point IGN 989m. La première exploration du Pulischellu date de septembre 1975 et est le fait d'une petite équipe de grimpeurs marseillais (Guy Allard, Ode et Jean-Philippe Bourley, Marlène et Marc Chabert, Jean-Marie Ricciardi, Jacqueline et Bernard Vaucher.) dont cinq d'entre eux conquérirent la Punta Pulischellu via l'arête de l'Ecureuil le 05/09/1975, tandis qu'une autre équipe continuait d'explorer le ravin. La suite de l'exploration de ce ravin continua à être poursuivie par ces mêmes grimpeurs, accompagnés par d'autres comme Bernard Bouscasse, Michel Charles, Jean Lefèvre et Jean-Paul Quilici, pour la conquête des autres parois de cette région reculée (A Taula, U Candellu, U Candellonu, Punta Pulischellu, Punta di a Calancona). Le Giru lui-même ne fut envisagé et réalisé qu'en août 1979 avec bivouac par Ode Bourley, Jacqueline et Bernard Vaucher et ne fut répété que 9 ans plus tard en août 1988 par Elisabeth de Bouard, Jacques Moliné et Francis Thibaudeau. A l'époque, les deux ravins étaient dépourvus de toute fréquentation, y compris à leurs extrémités, et ce n'est qu'à la fin des années 1990 avec la vogue des "piscines naturelles" que canyoneurs et "pataugeurs" sont venus s'agglutiner dans leurs vasques et cascades...

Le haut-ravin de la Purcaraccia (Photo Victor Gomis) Ayant déjà parcouru plusieurs fois ces ruisseaux, le Pulischellu (4 fois en fait) depuis les années 1980 avec sortie vers Bocca di u Santu ou Bocca di Maru et la Purcaraccia (8 fois jusqu'à Punta Malanda et 1 fois jusqu'à la confluence Puracaraccia - Nura), il ne me manquait plus que la traversée entre les deux ruisseaux et la descente de la Purcaraccia supérieure pour terminer ce parcours. Néanmoins, je ne pus trouver l'opportunité de le faire et, depuis l'année dernière et les problèmes physiques, je craignais les risques associés à un parcours en solo ! Aussi fus-je bien content qu'Olivier me propose de le faire avec moi après la saison touristique, sachant qu'à plusieurs les risques étaient amoindris...

C'est donc les 13 et 14 septembre derniers que nous mîmes en route à trois pour ce périple, Olivier (Hespel), Victor (Gomis) et moi-même, après l'abandon du quatrième candidat, Francè, pour cause de problème de voiture :

Carte Bavella-Giru di Vangoni Pour suivre l'itinéraire du Giru, il vous suffit de consulter la carte sur la gauche de la page avec le parcours estimé en rouge et ma trace GPS prise depuis le ruisseau d'U Candelli en vert fluo avec les multiples aberrations qui rendent les GPS presque inutilisables en ravins ou à proximité de parois verticales...

Lire la suite...

samedi 08 septembre 2012

Encore la Punta di Quercitella par le Nord...

Sommet de Quercitella par le versant E Encore une fois, un court article pour donner quelques compléments sur la randonnée Punta di Quercitella par le Nord par rapport à l'article du 9 juin dernier, suite au dernier parcours réalisé le 3 juillet 2012 avec Dominique Treillard.
En effet, il m'apparaît que le parcours de crête est beaucoup plus intéressant que le parcours dans le versant Ouest que nous avions effectué lors du retour de la première montée le 4 juin 2012, avec la vue, les panoramas, la variété des passages, alors que le versant Ouest est totalement forestier, sans visibilité sauf au hasard des trouées de végétation et avec une orientation plus délicate !

Carte de Bavella Sud avec le parcours réalisé le 03/07/12 avec retour par la crête et variante de contournement en versant W D'où le parcours en aller et retour sur la crête que nous avons fait avec Dominique début juillet dernier avec dans le compte-rendu ci-dessous les quelques informations complémentaires par rapport à l'article précédent...
Se référer à la carte sur la gauche de la page pour voir le parcours réalisé lors de cette journée du 03/07/2012.

Lire la suite...

samedi 09 juin 2012

Punta di Quercitella par le Nord

Punta di Quercitella et ses deux sommets depuis la crête NordParmi les projets inachevés, il me restait encore un petit tronçon non parcouru sur la crête Bocca di Fumicosa - Bocca di Castellucciu... En effet, ces dernières années, j'avais réalisé Punta di Quercitella par le Sud depuis Bocca Vechigianu et visité les abords de Punta Samulaghja depuis Bocca di Fumicosa, mais il me restait les 700m à vol d'oiseau à franchir entre Bocca Cilindinu et le sommet Nord de Punta di Quercitella que je n'avais pas encore eu l'occasion d'essayer !
C'est chose faite depuis le 4 juin dernier avec cette pointe de Quercitella réussie par la crête Nord, en compagnie de trois randonneurs aguerris à la Corse du Sud emmenés par Gérard Olivero.

C'est après une visite du Blog en 2011 que Gérard m'avait contacté par courriel pour commenter l'article Punta di Quercitella par le Sud en me disant qu'il l'avait faite par le N et qu'il n'avait pas trouvé beaucoup de difficultés et en me fournissant une trace de sa traversée de la Cagne par Malpaseu que je cherchais à faire à l'époque. Nous avons eu d'autres échanges de messages en avril dernier à l'issue desquels Gérard m'a proposé de faire cette course ensemble (re-faire, pour lui) à la fin de son séjour en Corse début juin.
C'est ainsi que nous nous sommes retrouvés à quatre à l'entrée de la piste d'Argazavu un peu avant 9h, le Lundi 4 juin 2012, avec Gérard et ses deux collègues de randonnée, pour tenter cette course ensemble.

Lire la suite...

samedi 24 mars 2012

Divers parcours oubliés 2010-2011

Bloc sommital de l'Uomu di CagnaAvec un nombre d'activités en forte hausse sur le terrain corse depuis 2009 et une flemme croissante pour les relater sur le Blog, il me reste pas mal de parcours 2010/2011 que je n'ai pas encore eu le temps de décrire sur Internet.

En voici quatre d'entre eux, du domaine de la randonnée et de la balade aquatique, qui présentent suffisamment d'intérêt pour justifier d'en donner quelques informations :

Comme mes souvenirs des parcours indiqués ci-dessus se sont obligatoirement un peu estompés dans ma mémoire, il n'en sera pas donné une relation narrative aussi exhaustive qu'habituellement, mais, plutôt, un résumé de chacun avec les principales caractéristiques et informations importantes à retenir !

Lire la suite...

vendredi 23 décembre 2011

Bocca di Fumicosa et crête Samulaghja-Quercitella

Bocca di Fumicosa : vers Punta di Ferru dans une brume complète - Le col mérite bien son nom ce jour-là !!)Ayant déjà rajouté cette randonnée classique du "Col des Fumées" au site Corse sauvage, il serait peut-être temps de relater la dernière montée que j'ai effectuée en Octobre 2011 dans cette région Sud de Bavella, toujours aussi sauvage et aussi peu fréquentée !
Un petit goût d'été indien en cette période automnale 2011 où le climat bascule généralement à l'instable en Corse : cette année, toujours pas de pluie depuis avril dernier sauf quelques rares petits orages, beau temps tous les jours et chaleur confortable à 25/27°C en milieu de journée...
Dans une improvisation coutumière, je m'étais décidé, après un lever tardif Emoticone, à aller faire une petite exploration de la crête Samulaghja-Quercitella dans l'espoir de pouvoir réaliser ultérieurement la traversée complète Bavella - Castellucciu. Cela me permettait aussi d'aller refaire un tour à Bocca di Fumicosa par le versant Argazavu que je n'avais fait qu'une fois avec les enfants il y a bien longtemps. En général, je ne passe par ce col que lors de mes nombreuses traversées de la Crête des Terrasses et n'y viens jamais par la voie "normale" que je vais décrire ici : cf. l'article du Blog Randonnées estivales 2008 : les courses sur Bavella et le topo du site Crête des Terrasses...
Et c'est ainsi que je me suis retrouvé à 12h20 en ce Jeudi 13 octobre, prêt à aller affronter le Col des Fumées, à l'entrée de la piste d'Argazavu (que j'avais vu notée Capellini sur certains topos en me demandant où ce nom avait été trouvé ?), 500m après l'épingle à cheveux située après l'hippodrome de Viseu sur la route montant de Zonza au col de Bavella...

Lire la suite...

lundi 14 février 2011

Bavella sous la neige (janvier 2011)

Piste forestière du San Petru : au départ du sentier de Foce FinosellaDans la continuité du thème de l'article précédent (le mauvais temps hivernal en Corse), voici un article complémentaire montrant le massif de Bavella dans un contexte tout à fait inhabituel pour ceux qui connaissent cette région en tant que touristes estivaux : les aiguilles et la forêt sous la neige, cinq jours après les belles chutes de neige du 21 janvier 2011...

Ce seront essentiellement des photos qui vous seront présentées ci-dessous... Emoticones

Lire la suite...