Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

Barbara Furtuna - Tota Pulchra Es Maria

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

mercredi 23 janvier 2013

Chemins oubliés du Haut-Cavu

Chemin de la Montagne aux Plages : le sentier après le col de la pointe 571 Encore une histoire de sentiers dans ces hautes vallées du Cavu, alors que le sujet avait déjà été abordé en début d'année dernière avec l'Etat début 2012 des sentiers du Haut-Cavu ! Mais cette fois-ci, les seuls sentiers dont nous parlerons seront les vieux chemins dont la mémoire a été perdue dans cette région.

En effet, dans l'article précité, j'indiquais : "A noter qu'au-delà du pont IGN300 en allant vers l'Ouest, il n'existe plus aucun sentier et que les deux tracés portés sur la carte IGN sont imaginaires et sont donc indiqués EN NOIR sur ma carte". Or, cette affirmation s'est avérée totalement fausse, car j'ai au moins retrouvé et suivi celui de la rive Sud du Finicione et il n'y a aucune raison pour que l'on ne retrouve pas les vestiges de celui de la rive Nord encore plus digne d'intérêt !
De ce fait, si l'on rajoute ce chemin retrouvé en fin 2012 à celui de la brèche du Carciara, non indiqué dans l'Etat début 2012 des sentiers du Haut-Cavu mais déjà évoqué à plusieurs reprises ensuite (Mela et Brèche de Carciara, Ravin de Velacu intégral, Ravins de Carciara et Frassiccia) et à celui de Paliri par Mela/Peralzone déjà décrit depuis 2009 et dont le topo est dorénavant sur le site Web, cela nous fait trois anciens sentiers dont les vestiges existent encore et qui sont à restaurer ou en cours de restauration...

L'article qui suit va essayer de vous donner le maximum d'informations sur ces sentiers, en commençant par leur localisation sur le terrain, ce que j'ai pu apprendre de leur histoire et l'avancement en cours de leur restauration :

Contrairement à ce qu'on aurait pu imaginer, malgré son isolement et son absence de fréquentation, le Haut-Cavu conserve encore des vestiges patrimoniaux dignes d'intérêt dont ces vieux chemins oubliés font partie : il n'est qu'à espérer que d'autres que moi s'intéresseront à les sortir de l'oubli !

Lire la suite...

samedi 20 octobre 2012

Ravin de Velacu intégral (ou le Trou de la bombe à l'envers !)

Tafonu di u Cumpuleddu : l'arrivée du ravin à l'ex-Trou de la Bombe L'exploration des ravins de Carciara et Velacu en octobre 2011 m'avait fait arriver jusqu'à l'endroit où le ravin de Velacu oblique brusquement à droite en prenant d'un seul coup une pente impressionnante pour remonter de 700m à 1340m et arriver au Tafonu di u Cumpuleddu, c'est-à-dire le "Trou de la Bombe" bien connu des touristes de Bavella puisque c'est quasiment la seule randonnée qui leur est proposée au col ! Comment résister à l'envie de monter au Tafonu par ce ravin pour arriver par un chemin improbable à cet endroit où défilent des colonnes de touristes lors de chaque journée estivale ?
Mais la raideur du ravin et les difficultés envisagées pour le franchir me poussaient à ne pas prendre le risque d'y aller en solo comme d'habitude mais plutôt d'y être accompagné : moins de risques, possibilité d'escalade encordée, confort moral et psychologique, ... Mais pour cela, il me fallait un partenaire intéressé par cet objectif qui ne paraissait pas à la portée du randonneur lambda. Pourtant, l'occasion m'en fut donnée fin août dernier lors du séjour à Sainte-Lucie de mon fils, Laurent, et de son épouse, Anna. Nous avions eu l'occasion en début de séjour de faire quelques randonnées de mise en jambe, avec une promenade aux bergeries de Luviu puis autour de Muchju Biancu sur le littoral au Sud de Roccapina, pour aller plus loin avec la descente du ruisseau de Sainte-Lucie et une visite de la brèche de Carciara. Ravi du parcours de la brèche de Carciara, avec ses parois alléchantes pour un fort grimpeur comme lui, Laurent avait envie de faire une course longue et engagée qu'il n'avait pas eu l'occasion de réaliser depuis longtemps en Corse, sans doute depuis 1996 et notre parcours du Ravin de la Solitude. Je lui ai donc proposé immédiatement les ravins de Frassiccia et de Velacu, avec une préférence pour celui du Velacu qui s'annonçait de loin comme le plus engagé.

Et c'est ainsi que nous avons démarré cette aventure au petit matin du Jeudi 30 août 2012, dernier jour de beau temps annoncé par la météo avant une période de mauvais temps exceptionnelle de quatre ou cinq jours...
Vous trouverez sans doute le récit qui suit un peu trop relaté façon "A mes montagnes" ou "Les conquérants de l'inutile", mais j'ai trouvé amusant de construire mes récits de ravinisme comme les épopées alpines des années 50/60, et de donner les détails de ces aventures pour bien faire comprendre aux visiteurs ambiances et émotions de ce genre de course ! Emoticone De plus, ce sont des livres que j'ai relus des dizaines de fois dans ma jeunesse et qui ont donc un style que je dois apprécier... Emoticone

Carte du Haut-Cavu et de Bavella avec les ravins de Mela, Carciara et Velacu Vous pouvez consulter sur la gauche de la page la carte de la partie de la Haute Vallée du Cavu contenant les ravins parcourus lors de la course décrite dans cet article.

Lire la suite...

samedi 29 septembre 2012

Ravins de Carciara et Frassiccia

Ravin de Frassiccia : la cascade de la confluence Frassiccia/Velacu A la fin du séjour de Dominique à Sainte-Lucie, nous nous étions mis d'accord pour tenter une nouvelle course, non connue de moi-même et plus engagée que les parcours précédents que nous venions de réaliser depuis le début de la semaine. J'avais proposé le ravin de Frassiccia, en prolongement de mon exploration en octobre 2011 dans l'autre branche en amont du Carciara qu'est le Velacu (Cf. article Ravins de Carciara et de Velacu de janvier 2012). Le ravin de Frasiccia ressemble beaucoup à celui du Velacu, à l'exception du fait qu'il ne comporte pas le raide couloir final qui descend du Tafonu di u Cumpuleddu que je n'avais pas fait et qui semble de difficulté nettement supérieure à toutes les autres parties des deux ravins. Mais, contrairement au Velacu, la Frassiccia démarre par une cascade en ressaut et un boyau rocheux en amont que l'on voit depuis la confluence et qu'il faut évidemment contourner. Cet obstacle le rend plus difficile à franchir que la partie basse du Velacu. Mais, si l'on en croit la carte, il ne semble pas comporter d'obstacle important au-dessus de ce ressaut. C'était donc une réalisation majeure que de remonter ce ravin : plus de 1000m de dénivelé depuis le carrefour des pistes Mela/Lora (290m) jusqu'à Bocca di Fumicosa (1325m) d'où le ravin descend, environ 8,5 km à franchir et les obstacles de la cascade et du maquis des deux rives !
Ce fut le Samedi 7 juillet 2012 au matin que nous nous sommes préparés à affronter ce nouveau parcours en nous levant avant 7h... Malheureusement, ce matin-là, Dominique se retrouva en mauvaise forme et affligé d'un mal de crâne qui l'engagea à renoncer à la course : il me proposa de la faire sans lui, puisque nous étions levés et que tous les préparatifs avaient été faits. Et me voilà parti en solo pour cette course, comme lors de ma précédente sortie dans ce coin l'année dernière...

Carte du Haut Cavu avec les ravins du Mela, du Carciara, de Frassiccia et de Velacu Vous trouverez sur la partie gauche de la page la carte du parcours que j'ai réalisé ce jour-là, même s'il n'a pas été possible d'aller jusqu'au col en haut du ravin, et le rappel du parcours d'octobre 2011 dans le Velacu tout proche.

Lire la suite...

samedi 07 janvier 2012

Ravins de Carciara et Velacu

Remontée du Velacu : le Promontoire et Calanca Murata Il reste encore beaucoup de coins à explorer dans cette Haute Vallée du Cavu qui me sert de jardin depuis quelques années ! Une petite visite à l'entrée du canyon de Carciara avec mon épouse en novembre 2009 avait attiré ma curiosité et poussé à remonter ce canyon et les ravins en amont... Las, c'est seulement deux années plus tard que j'ai pu poursuivre cette exploration, telle qu'elle va être relatée dans l'article ci-dessous.

Le principal problème de ce parcours, c'est de définir son objectif, tant il est compliqué de jouer avec les différents paramètres des courses possibles :

  • Remontée de chaque ravin (Carciara, Frassiccia, Velacu, ruisseaux venant de Paliri) en aller-retour,
  • Parcours en traversée Haut Cavu - Bavella avec navette de véhicules,
  • Parcours en boucle, sous forme de raid avec bivouac, du style Velacu - Crête des Terrasses - retour par Frassiccia (réalisation Charles Pujos),
  • En solo ou en groupe.

En octobre dernier, c'est finalement à une exploration en solo que je me suis résolu et j'ai opté pour aller jusqu'à la confluence Frassiccia - Velacu avant de choisir le ravin suivant à remonter en fonction des difficultés.

Lire la suite...

dimanche 01 janvier 2012

Sentes de chasseurs du Haut-Cavu

Canyon de Niffru : le mouflon du Niffru Pour terminer l'année, quelques petits parcours, faciles à randonner, difficiles à trouver, qui peuvent intéresser des randonneurs dans le Haut Cavu s'ils veulent sortir des sentiers battus (il n'y en a pas par ici sauf les vasques du pont de Marion !) et ne pas galérer dans le maquis de basse altitude ou les ravins chaotiques... Comme dans beaucoup de régions de montagnes corses de basse altitude, le Haut Cavu comporte des "sentes de chasseurs" secrètes, visiblement peu parcourues, gardées à l'écart de la vue du simple randonneur, et qui permettent de profter de lieux autrement inaccessibles. Nullement marquées sur les cartes IGN, à quelques exceptions près dont la redoutable "sente de chasseurs" du retour du canyon de Petra Pinzuta au-dessus de Conca, ces sentes discrètes constituent un réseau de pénétration du maquis corse de premier ordre quand on les connaît, c'est-à-dire quand on y a été initié. Avec l'aide de Dumé Martinetti et le hasard de mes recherches, j'en avais trouvé et utilisé plusieurs à l'occasion des prospections archéologiques décrites dans la série d'articles du blog consacrée à ce sujet et j'avais pu en apprécier la bonne fortune.

En me disant qu'il en existait certainement aussi dans la région du Haut Cavu (ruisseaux de Sainte-Lucie, de Mela, massif de San Martinu), je me suis mis à ouvrir un peu plus les yeux que d'habitude (c'est pas difficile !) lors de mes promenades en espérant en découvrir quelques-unes. Pour cela, il me semblait que les lieux les plus propices à leur point de départ étaient les fins de pistes carrossables et je m'obligeais à en explorer quelques-unes courant octobre dernier...
Bingo ! J'en trouvais trois, dont une seule déjà connue, vers la fin de la piste menant au réservoir au NW de Punta Radichella dans le massif de San Martinu. Et c'est la description des parcours et sites que visitent ces trois sentes de chasseurs qui va être l'objet de l'article ci-dessous...

Lire la suite...

mardi 05 juillet 2011

Canyon du Vivaghju

Cascade du 2ème rappel de 40mRestons dans le domaine du canyoning, mais cette fois-ci le vrai, avec ce canyon méconnu de Cagne qu'est le canyon du Vivaghju, un vrai ravin, insolite et inattendu dans cette région !

Sur la lancée du séjour à Sainte-Lucie de François, qui avait envie de terminer son parcours insulaire par un canyon local alors qu'il n'avait plus pratiqué cette activité depuis longtemps et que nous avions simplement répété la descente aquatique du ruisseau de Sainte-Lucie objet du précédent article, je lui ai proposé de réaliser le canyon le plus méridional de l'île... C'est ce canyon du Vivaghju que j'avais déjà descendu plusieurs fois... mais cela faisait une éternité puisque mon dernier parcours datait de la fin des années 1990 !

C'est donc le Samedi 25 juin dernier que nous nous sommes décidés à aller visiter cette petite perle d'A Cagna, très peu parcourue, en déroulant les trois étapes suivantes :

Lire la suite...

mercredi 23 décembre 2009

La Haute Vallée du Cavu (2ème partie)

Montée du sentier de Mela : le canyon de Carciara et la crête Promontoire - Calanca Murata avec le Trou de la BombeEn suite de l'article précédent sur la Haute vallée du Cavu, voici la présentation de la partie la plus intéressante de cette région en l'état actuel des choses : la partie NW du Haut Cavu avec les ruisseaux de Mela et Carciara et la montée au GR20 près de Bocca di Monte Bracciutu.
Peu connus et peu fréquentés, les ruisseaux de Mela et Carciara et leurs affluents peuvent être approchés via piste et sentier indiqués sur la carte IGN et encore praticables (difficilement !), contrairement aux sentiers équivalents de la région Ouest du Haut Cavu sur le ruisseau de Sainte-Lucie. Emoticones

Si le sentier de Mela reste démaquisé (comptez sur moi tant que je suis dans le coin...), c'est un accès facilité à un superbe torrent amenant aux ravins de Bavella, Fracissia, Aracale,... avec un "sentier" permettant une balade originale de Sainte-Lucie à Paliri, beaucoup plus sauvage et spectaculaire que par le GR20 depuis Conca. Emoticones

Lire la suite...