Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

Barbara Furtuna - Tota Pulchra Es Maria

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - Paglia Orba

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 11 juillet 2019

Due Sore Ouest depuis les bergeries de Vallone (Olivier HESPEL)

Durant l'escalade du sommet : la Grande Barrière vers le Sud, aiguille Paris-Chamonix et Paglia Orba Pour animer un peu ce Blog en sommeil depuis l'année dernière, voici un nouvel article d'Olivier relatif à une de ses dernières réalisations majeures, l'ascension de la pointe SW (ou W) des Due Sore (Deux Soeurs), une des multiples aiguilles du tronçon Bocca di Serra Pianella - Brèche des Géologues de la Grande Barrière.
Pas la peine de chercher cette course dans les topos de randonnée ou d'escalade, à ma connaissance, jamais rien n'a été publié la concernant ! Encore une magnifique improvisation d'Olivier, qui a eu la chance de voir le succès au bout d'un parcours imaginé sur la carte et l'examen de la crête en photo 3D. C'est donc un itinéraire de randonnée "sportive", et non d'escalade, que cette randonnée réalisée en aller - retour depuis les bergeries de Vallone.
Bien entendu, il sera recommandé aux pratiquants voulant rééditer cette performance d'emporter une corde pour les pas d'escalade décrits ci-dessous (dont un seul expo), au minimum pour assurer ceux qui ne sont pas à l'aise sur terrain vertigineux et, plus encore, pour assurer la descente depuis le sommet.

Carte IGN Géoportail avec itinéraire des Due Sore W et le secteur Paglia Orba - Grande Barrière Photo 3D Géoportail avec l'itinéraire des Duo Sore W et le secteur Paglia Orba - Grande Barrière Pour suivre la suite de l'article en regard du parcours réalisé, vous pouvez visualiser à gauche la carte IGN et à droite la photo aérienne 3D Géoportail (pour une fois meilleure que Google Earth) de la randonnée.

Lire la suite...

samedi 24 août 2013

Le tour de la Paglia Orba (Olivier HESPEL)

Parois de la face Nord de la Paglia Orba Encore une nouvelle contribution d'Olivier Hespel qui nous présente cette fois-ci un parcours bien connu, mais de grande ampleur, le "Tour de la Paglia Orba", course classique décrite par Fabrikant dès les années 70 (1970 !) qui la présentait sobrement comme une superbe randonnée accessible aux randonneurs ayant une certaine expérience de la montagne. Personnellement, je l'avais introduite de manière moins sobre dans le topo de "Corse sauvage" qui la concerne et où elle est classée en Ravinisme : Le tour de la Paglia Orba, la plus belle montagne de Corse (?), trouvé dans le Guide des montagnes corses de Michel Fabrikant, est un excellent moyen d'aller visiter les trois belles faces, Ouest, Nord et Est, que l'on ne fait que voir de loin, alors que la face Sud moins intéressante est toute proche du refuge de Ciottulu di I Mori ! Itinéraire splendide, mais compliqué et assez éloigné de la randonnée traditionnelle pour cause de passages d'escalade et de difficultés d'orientation...
C'est effectivement une randonnée très complète, avec des petits passages d'escalade qui ne sont pas à la portée du randonneur lambda, une recherche d'itinéraire compliquée et demandant un bon sens de l'orientation, un niveau de difficultés constant pour louvoyer entre blocs, couloirs, vires, escaliers, brèches, pitons, etc... et un engagement important durant tout le parcours des faces Nord et Nord-Ouest où la descente par le bas vers le Falasorma dépasse le niveau de la randonnée. Mais c'est aussi une suite de spectaculaires points de vue que n'offre pas la face Sud que l'on voit habituellement du refuge de Ciottulu di I Mori. Faces Nord et Est de la Paglia Orba sont effectivement de toute beauté et méritent d'être parcourues pour les immortaliser par des photos...
Les randonneurs qui s'y risquent ne doivent pas être si nombreux que cela puisque les deux réalisations que j'en ai faites ne m'ont pas permis d'y voir quelqu'un, sauf, comme Olivier, à pouvoir contempler de loin les grimpeurs qui sont les seuls à aller voir de près ces incroyables parois Nord !
Bravo donc à Olivier d'avoir repris ce beau raid et de nous l'illustrer avec des photos nettement meilleures que celles que j'avais pu prendre dans les année 80...

Carte du massif de la Paglia Orba et de l'itinéraire d'Olivier Hespel Vous pouvez consulter la carte sur la gauche de la page pour visualiser le tracé d'Olivier et de son équipe durant cette boucle complexe.

Lire la suite...

vendredi 31 décembre 2010

Trek 2010 : Boucle depuis Monte Estremu autour de Paglia Orba et Tafonatu

Paglia Orba par Foggiale : le haut de la 2ème cheminée de Foggiale Pour terminer l'année et avec beaucoup de retard, le récit de notre trek de ce début d'été qui nous a emmenés à nouveau dans les parages de notre couple préféré, Paglia Orba et Capu Tafonatu, au cours d'un périple où rien de ce qui avait été prévu ne s'est réalisé !

  • Les prévisions : 6 à 7 participants selon la présence ou non d'Arnaud, un programme en 5 jours plutôt ambitieux Barghjana-Laoscella via Andadonna, Laoscella-Ciottulu via Serra Pianella, tour de la Paglia Orba, Ciottulu-Campu di Vetta, retour Monte Estremu par RG du Fangu ou Tana di l'Orsu.
  • Les réalisations : 5 participants avec la présence d'Arnaud (-2), 3 jours communs au départ avec Monte Estremu-Puscaghja, Puscaghja-Ciottulu, vire et sommet du Tafonatu, fausse brèche du Sphinx et Paglia Orba par les cheminées de Foggiale en remplacement du tour de la Paglia Orba et scission en deux groupes, l'un continuant vers le Sud par Verghju, Ninu et le Tavignanu jusqu'à Corte, l'autre rentrant à Monte Estremu par Puscaghja.

Préparatifs et reconnaissance préalable

  • 1er jour (Samedi 26/06) : Monte Estremu - Puscaghja par Bocca di Caprunale
    Emoticones
  • 2ème jour (Dimanche 27/06) : Puscaghja - Ciottulu par la Haute Lonca
    Emoticones
  • 3ème jour (Lundi 28/06) : Trou et sommet du Tafonatu, fausse brèche du Sphinx
    Emoticones
  • 4ème jour (Mardi 29/06) : Paglia Orba par les cheminées de Fughjale et Ciottulu - Puscaghja par la Haute Lonca
    Emoticones
  • 5ème jour (Mercredi 30/06) : Puscaghja - Monte Estremu par Bocca di Caprunale
    Emoticones
  •  

    Pour ceux souhaitant connaître une autre version de la relation de ce raid, avec la variante allant vers Verghju en final, lire le récit qu'en fait Georges (Welterlin) sur son site à la page Ciottulu, encore...

    Lire la suite...

    mardi 17 novembre 2009

    Vires trompeuses et arêtes abyssales : un récit d'errances niolines...

    Le “vrai” col de Serra Pianella depuis le “pseudo” Pas des Bergères Fin août dernier, un message de Georges Welterlin, administrateur du site Paglia Orba et partenaire de randonnée depuis 2007, m'avertissait de sa venue pour une semaine en Corse, qu'il n'avait pas encore pu visiter cette année du fait d'un trek au Ladakh en juillet précédent : avec son épouse Sophie, il projetait, entre autres objectifs, de parcourir une boucle depuis le Niolu en passant par le col de Serra Pianella, Laoscella, Bocca di Scaffone, le col des Maures et retour par le GR 20 Emoticones. L'idée du parcours était de mettre bout à bout des tronçons d'itinéraire non encore parcourus dans un secteur que nous connaissions pourtant bien !
    Etant à pied d'œuvre en Corse à Sainte-Lucie et sans projet précisément arrêté à cette époque, j'avais accepté l'invitation de Georges de me joindre à eux pour les deux (ou trois ?) jours que devait prendre la réalisation de ce parcours qui était pour moi aussi une découverte sur la plus grande partie de l'itinéraire prévu.
    C'est le récit de ces deux jours que vous allez lire dans la suite de cet article qui vous fera découvrir 1°) la manière de passer complètement à côté du parcours topographié d'un itinéraire connu et abondamment décrit Emoticones (non, nous n'avions rien bu d'alcoolisé !) et 2°) la plus belle course d'arête pour randonneurs que je connaisse en Corse Emoticones :

    Vous excuserez le style prosaïque, type rapport ou compte-rendu, du récit ci-dessous, alors que le titre et l'ambiance du massif auraient pu laisser la place à un style plus lyrique que je ne suis malheureusement pas capable d'assumer ! Bien évidemment, vous retrouverez une autre version de ces deux journées sous la plume de Georges sur son site : Improvisation en Niolo

    Lire la suite...