Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

A Filetta - Rex Tremendae

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - Barghiana

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 23 août 2015

Raid Filosorma juin 2015 - J1

Lys orangé : une fleur rencontrée en pagaille dans cette zone ! Un nouveau raid, cette fois-ci sur un terrain maintes fois abordé, le Filosorma, et sur la base d'une idée d'Olivier qui avait envisagé depuis quelques mois de faire plusieurs explorations ou parcours en étoile depuis la bergerie de Saltare ! Idée germée à partir, d'une part des nombreuses randonnées sauvages qui peuvent être tentées à partir de ce point, d'autre part sur la base d'informations d'une archéologue d'Ajaccio qui lui avait indiqué un coin vers le Capu a e Poste avec une grotte-bergerie intéressante... En outre, pour Olivier, le Filosorma n'est pas un terrain de jeux qu'il connaît bien !
Nous fîmes quand même une préparation du raid qui consista essentiellement à chercher les informations nécessaires pour remonter la Cavichja autrement que par le lit du ruisseau (seule voie que j'ai jamais trouvée et empruntée), alors que nous savions depuis longtemps qu'il existait un ancien sentier de bergers en rive gauche, et pour trouver Manghja e Beie (la grotte vers le Capu a e Poste) dont Olivier ne savait pas grand chose... Un contact avec Achille Sanroma à la Maison Forestière de Piriu nous tira d'affaire puisqu'Achille fût capable de nous donner de quoi trouver et remonter le sentier RG de la Cavichja et la trace du sentier de Manghja e Beie... Encore tous nos remerciements à lui pour ses informations qui s'avéreront suffisamment précises et détaillées pour nous tirer d'affaire ultérieurement !
Les autres péripéties avant le départ concernèrent la composition de l'équipe envisagée au préalable. De quatre prévus au départ (Olivier, Victor, Francè et moi-même), nous fûmes réduits à deux à l'arrivée à cause des défaillances de Francè pour raisons professionnelles et Victor pour raisons familiales. Et Olivier, sur la base d'échanges foireux de SMS, crût même un moment se retrouver en solo dans ce raid et fût enchanté de s'apercevoir que j'avais pu tenir jusqu'au bout...

C'est donc à deux, en final, que nous prîmes le départ de ce raid le Mardi 23 juin 2015 avec l'idée de séjourner cinq jours aux environs de la Cavichja et du Saltare...
C'est le récit de ces cinq étapes que vous allez pouvoir lire sur ce blog, sous la forme de quatre articles correspondant à chacune des journées passées sur le terrain, la journée du retour le Jour 5 étant cumulée avec celle de la veille :

La première étape relatée ci-dessous nous a permis de remonter la Cavichja jusqu'à une grotte-bergerie proche de la Piscia Vitalba au pied du Ravin de la Solitude et de la Combe Rouge (Ghjarghje Rosse), afin d'être au plus près de nos objectifs ambitieux du lendemain, Ghjarghje Rosse (Combe Rouge) et Ghjarghja Minuta (ravin de la Solitude)...

Carte de la Cavichja et du Saltare dans le Filosorma avec le parcours du raid le 23/06/2015 (J1) Pour suivre plus facilement les détails de l'article, vous trouverez à gauche de cette page la carte de la partie de la vallée de la Cavichja avec le tracé du parcours entre la prise d'eau et la grotte-bergerie en bas de la Combe Rouge vers Piscia Vitalba.

P.S. : compte tenu de la perte de mon appareil photo lors de la descente de Bocca di Serra Pianella, toutes les images des articles de ce raid sont des photos prises par Olivier que je lui ai empruntées !

Lire la suite...

samedi 13 juillet 2013

Raid des vires de Scaffone (Olivier HESPEL)

Début de l'Andade a u Ponte Qui a dit un jour que ce Blog attirerait des "HORDES" de randonneurs dans le Falasorma ? C'était en 2007, un accompagnateur de moyenne montagne qui me disait cela à la confluence Cavicchia - Bocca Bianca où il avait amené un groupe de randonneurs par le sentier RD de la Candela qu'il venait juste de démaquiser (Grâce lui en soit rendue ! On peut ainsi dorénavant visiter le hameau de Candela, vestiges de la civilisation désertée à la fin des années 50...). Et bien, il semble que sa prédiction se soit avérée juste, puisque nous allons voir décrire dans cet article (pour les parcours venus à ma connaissance depuis 2007) le 10ème parcours de l'Andade a u Ponte (en comptant 3 passages d'Altre Cime depuis 2007) et le 4ème de l'Andadonna ou Andatone. Comme il faut y rajouter les parcours des locaux, Achille, Jean-Marie, Manu et autres..., on se demande si ces vires ne vont pas devenir aussi fréquentés que le GR20 !
J'ai d'ailleurs été contacté par un Ajaccien cette semaine qui me demandait des infos pour faire, devinez quoi ?, l'enchaînement depuis Monte Estremu de la montée de Tana di l'Orsu, de l'Andade a u Ponte et de la descente à la Cavicchja via les bergeries de Scaffone et l'Andadonna ! Et bien, je lui ai répondu qu'il suffisait qu'il lise cet article, à paraître prochainement, rédigé et illustré avec ses photos par Olivier, récidiviste de la production de billets pour ce Blog après son Raid en boucle du Popolasca d'avril dernier. Parce que, justement, le parcours décrit ci-dessous par Olivier, qu'il a réalisé la dernière semaine de juin, est exactement celui ciblé par mon correspondant ajaccien...

Il suffit donc de laisser clavier et souris à Olivier pour m'éviter de répondre plus avant aux questions sur ce sujet...

Carte des ravins du Fangu et de Tana di l'Orsu Carte de la Cavicchja et de Valle SerrataVous pouvez consulter les deux cartes sur la gauche (Jours 1 et 2) et sur la droite (Jour 3) de cette page pour visualiser le tracé approximatif d'Olivier et de son équipe féminine durant cette superbe réalisation.

Lire la suite...

jeudi 02 août 2012

Raid des vires du Falasorma : Episode 1 - Montée aux bergeries de Scaffone par l'Andadonna

Vire de l'Andadonna : sur la seconde arête, Pinzu Scaffone et fin de la vireLe raid qui fait l'objet de cet article fut le résultat de l'obsession d'Eckard pour les "vires du Falasorma" et de son envie d'y retourner avec ses copains allemands avec qui il avait commencé à les parcourir il y a une vingtaine d'années ! Emoticone

Cela se traduisit deux mois auparavant par un coup de téléphone par lequel il me demanda si j'étais intéressé par les aider à accomplir l'enchaînement traditionnel des deux vires de Scaffone et du Tafonatu, mais en l'agrémentant au départ de la montée par la troisième vire que nous connaissions depuis 2009, celle de l'Andadonna dans le versant inférieur du Scaffone appelé Valle Serrata.

Évidemment, j'ai accepté tout en sachant pertinemment qu'il y aurait tout de même quelques légers problèmes faisant partie des agréments de cet objectif :

  1. La montée par l'Andadonna, non pas par la difficulté de la vire elle-même, relativement praticable, mais par la complexité du suivi de la trace qui y mène, sous couvert végétal dense, et la recherche de son point de départ
  2. La descente directe depuis la vire du Tafonatu (Campu di Vetta) jusqu'à Monte Estremu pour laquelle je ne connaissais sur le terrain que la trace par Tana di l'Orsu, pas très aisée pour des randonneurs peu aguerris à l'escalade. Évidemment, il y avait aussi la descente en RG du Fangu préconisée par Achille Sanroma, le garde ONF de la MF de Piriu, mais elle paraissait compliquée et une tentative personnelle en juin 2010 pour reconnaître son départ dans le lit du Fangu m'avait laissé dubitatif quant à sa viabilité (1h15 pour franchir 500m !)

Il faut aussi se rappeler qu'Eckard et moi avions réalisé la montée à l'Andadonna en 2009 sous la direction d'Achille qui connaissait la trace et que, depuis lors, nous avions fait deux tentatives pour reparcourir cette trace avec deux échecs à la clé : moi-même en solo en juin 2010 avec mauvais temps pour une tentative avortée dès la première traversée de ruisseau et Eckard en août 2011 avec Georges (Welterlin) qui n'avaient pas pu dépasser 900m d'altitude en perdant la trace et la patience de continuer malgré le GPS et la trace enregistrée de 2009... En conclusion, la montée aux bergeries de Scaffone s'avérait plutôt problématique, surtout dans un contexte de trek avec sacs lourds et nourriture pour 3 jours, alors qu'en 2009 nous étions montés avec des sacs légers pour la journée !

Une fois n'est pas coutume, ce raid m'ayant apporté beaucoup de matière à raconter, c'est par épisode qu'il va être relaté, avec le premier épisode de cette aventure dans la suite de cette page : la journée de voyage vers le Filosorma, le bivouac le premier soir Carte du Falasorma avec le parcours du raid à la prise d'eau de la Cavicchia et la montée aux bergeries de Scaffone le lendemain...
Le parcours du raid tel que nous l'avons finalement réalisé est visualisable en cliquant sur la carte ci-contre à gauche.

Lire la suite...

samedi 15 octobre 2011

Fête des bergers et des gens de montagne - Acte 2

Affiche de la Fête des Bergers et des Gens de montagne du 08 octobre 2011Pour redémarrer le Blog complètement assoupi cet été, un petit article sur la "Fête des Bergers et des Gens de montagne" à Barghjana, le Samedi 8 octobre dernier...

C'était, en cette année 2011, la deuxième édition de cette fête inventée l'année dernière à Barghjana et qui aurait dû se tenir le 30 avril dernier mais a dû être décalée en fin de saison pour cause de mauvaises conditions météorologiques !

oujours organisée par l’Association “Transhumance, les amis de Puscaghja”, sous l'impulson de Dumè Flori et de ses amis de Barghjana et Monte Estremu, elle a permis de réunir, en dehors de leur saison d'activités, un imposant ensemble de professionnels de la montagne corse, qu'ils soient guides, accompagnateurs, gardes forestiers ou bergers, conviés à partager un sympathique moment de convivialité dans cet endroit magique de la montagne insulaire, le pont du Fangu entre Barghjana et Monte Estremu, au pied de la Grande Barrière...
N'ayant personnellement pas pu me rendre sur place comme prévu, les détails de cette journée ne pourront vous être relatés et le court article ci-dessous ne proposera que photos et films qui m'ont été envoyés ou signalés par Victor Gomis de Calvi qui a pu participer à la première partie des festivités.

D'autres informations sur le blog de Dumè, DumePuscaghja...

Lire la suite...

dimanche 14 novembre 2010

Barghjana, le 09/10/2010 : "Grande fête des bergers et des gens de montagne"

L'entrée de la fête et le bar à l'heure du déjeuner au pont de Monte EstremuUn évènement pour la région du Falasorma et le petit village de Barghjana que cette fête qui s'est déroulée le 9 octobre dernier pour célébrer la montagne et les montagnards...

Elle était organisée à l’initiative de l’Association “Transhumance, les amis de Puscaghja”, sous l'impulson de Dumè Flori et de ses amis de Barghjana et Monte Estremu, avec comme objectif le recueil de fonds pour financer divers projets inscrits au calendrier de l’association, en particulier la restauration des vieux sentiers du coin...
L'article relatant cette manifestation sera extrêmement concis cette fois-ci puisqu'il suffira de consulter le vidéo-reportage ci-dessous pour se faire une idée de cette première et de constater que la fête a été réussie, l'affluence intéressante et que la recette de cette première servira en fait à aider une petite fille d'Ajaccio victime d'une maladie orpheline !

D'autres informations sur le blog de Dumè, DumePuscaghja...

Lire la suite...

jeudi 22 octobre 2009

Les vires du Filosorma : synthèse et compléments

Au couloir central du Tafonatu : le névé en proue de navire depuis la grotteAprès l'article précédent sur cette trouvaille, en ce qui me concerne, que constitue la vire de l'Andadonna ou Andatone, parcourue à la montée directe aux bergeries de Scaffone, il est peut-être bon de donner quelques compléments sur cette curiosité des vires du Filosorma !
Il n'est bien sûr pas question de les répertorier dans la suite de l'article, mais, simplement, de donner quelques éléments, en les synthétisant, sur les "grandes" vires que l'on trouve nichées dans les versants du Scaffone, du Campu Razzinu et de la face Ouest du Capu Tafonatu :

  • L'Andadonna ou Andatone, vire versant Scaffone utilisée pour monter aux bergeries de Scaffone depuis Monte Estremu
  • L'Andade a u Ponte, vire permettant la traversée entre les versants Scaffone et Campu Razzinu
  • Campu di Vetta, terme utilisé par les gens du coin pour désigner le bivouac des bergers sur la grande vire sous la face Ouest du Tafonatu
  • La vire Tafonatu-Razzinu qui permet de relier l'arête de l'extrémité N de la face Ouest du Tafonatu à Campu Razzinu et Bocca Scaffone

Carte des versants Scaffone, Campu Razzinu et Tafonatu face Ouest avec les curieuses vires nichées dans ces versantsLa carte ci-contre permet de localiser les lieux précédents dont la suite de l'article vous rappellera les caractéristiques et donnera compléments et photos inédites :

  • Les vires elles-même sont tracées en jaune avec leur dénomination en texte bleu
  • Les accès principaux (approches) aux vires sont tracés en rouge avec leur dénomination en texte rouge

Rien d'exhaustif, bien sûr, dans la liste précédente : ce sont simplement les plus connues et les plus remarquables, mais bien d'autres curiosités de ce type peuvent être explorées dans ce massif Emoticones

Lire la suite...