Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

Barbara Furtuna - Tota Pulchra Es Maria

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - Assunta Gloriosa

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 11 février 2012

Le sentier de Sari à Capeddu/Sainte-Lucie

Sentier Capeddu-Sari : arrivée en vue de Punta BatarchjoneRetour à la randonnée classique avec une petite virée dans ma micro-région sur un vieux sentier pas encore oublié, le chemin allant des bergeries de Capeddu, situées sur le GR20 entre Conca et Paliri, et le village de Sari, juste au-dessus de Sulinzara.
Pourquoi avoir rajouté Sainte-Lucie dans le titre de l'article ? Tout simplement parce que les bergeries de Capeddu sont des ruines facilement accessibles depuis Sainte-Lucie et la haute vallée du Cavu en moins d'une heure de marche et que c'est donc un itinéraire à pied possible entre les deux villages... même s'il est sans intérêt entre Sainte-Lucie et Tagliu Rossu et qu'il y a une bonne partie de piste forestière ensuite !

Pour des raisons pratiques liées à l'organisation d'une longue navette de véhicules, le parcours de ce sentier a été réalisé en deux morceaux en oubliant le tronçon Sari - Monte Santu - Pascialella que nous connaissions depuis longtemps en tant que chemin d'accès au site d'escalade de Sari. Nous l'avons donc parcouru avec accès aux deux extrémités et randonnée en aller-retour jusqu'à Bocca d'Alzetta Longa, col intermédiaire du sentier :

Oui, je sais, l'organisation de cet article n'est pas conforme à la chronologie des parcours, mais cela me semble plus logique de décrire le sentier dans ce sens en partant de Sainte-Lucie...

Lire la suite...

samedi 19 novembre 2011

Aventures archéologiques : 1. Castellucciu de Punta di u Castellucciu (Sari)

Sommet de Punta di u Castellacciu : le castelluCe nouvel article va inaugurer la catégorie "Archéologie" du Blog en y relatant la première aventure dédiée à ce nouvel objectif de "randonnée", randonnée étant un terme plutôt mal adaptée à la prospection archéologique comme vous pourrez vous en rendre compte.

Le point de départ de ce nouveau centre d'intérêt ? Comme toujours avec Internet, ce fut un premier contact virtuel avec un visiteur du Blog, Dominique (Dumé) Martinetti, qui me fit l'honneur d'un commentaire sur le blog le 10 mars dernier en me félicitant pour ma connaissance du terrain, mais aussi en m'indiquant qu'il manquait beaucoup d'itinéraires intéressants dans la région de Portu. Un échange de messages ultérieurs m'apprit ainsi qu'il avait exploré plusieurs parcours sauvages autour des Tre Signore et du Capu d'Ortu qu'il me localisa sur une carte IGN en pièce jointe (ce sera sans doute l'occasion d'un prochain séjour à Portu pour aller les réaliser avec lui), qu'il était entrepreneur à Ajaccio et surtout archéologue amateur, passionné par le patrimoine insulaire et son histoire, découvreur du site archéologique Cuciurpula, proche de son village familial de Sorbollano, et président de l'Associu di Cuciurpula qui anime les fouilles du site.

De fil en aiguille, nous en arrivâmes à évoquer des cibles archéologiques qu'il avait dans ma région, dont la Punta di u Castellucciu qui est l'objet de cet article, et j'en arrivais à lui proposer d'aller les explorer sur la base des informations qu'il me fournirait pour les situer. C'est comme cela que nous avons démarré nos aventures communes qui nous firent nous retrouver sur le terrain d'août à octobre 2011 entre Sari et Sotta pour une série d'explorations fondées sur des informations historiques glanées sur le Plan Terrier et le cadastre napoléonien.

La première de ces explorations se situa dans l'arrière-région de Sari, sur une crête bordant le massif de Bavella, et concerna un "castellucciu" située sur une pointe opportunément dénommée "Punta di u Castellucciu" qui, d'ailleurs, était notée comme "tour ruinée" sur la carte IGN...

Voici donc la première de cette série de cinq expéditions de prospection archéologique insulaire... Emoticone

Lire la suite...