Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

A Filetta - Rex Tremendae

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

dimanche 11 mai 2014

Corse "pas très sauvage" 2013

Le dispositif de rotation du moulin de la Tartagine Pour en terminer avec les randonnées 2013, pas très nombreuses, voici un résumé de quelques parcours classiques en "Corse pas très sauvage" réalisés en famille l'année dernière :

Une occasion de visiter ou re-visiter des itinéraires souvent décrits dans les guides insulaires et à la portée des randonneurs familiaux et/ou débutants...

Lire la suite...

mercredi 05 février 2014

Les ravins d'I Signori

Le couloir de descente du ravin SE de la Signore Orientale Le premier contact que j'ai eu avec Dumè (Martinetti) date d'un commentaire qu'il avait mis le 10 mars 2011 sur le site et où il me signalait que "Quelques itinéraires vers I Signori et Capu d'Ortu mériteraient d'y figurer"... Je lui avais répondu que j'en convenais aisément puisque je n'avais fait que des parcours proches des Calenche ou la voie normale du Capu d'Ortu indiquée dans tous les guides et pensais que ce à quoi il faisait allusion ne pouvait être que des voies d'approche de grimpeurs en mal de voies d'escalade hors des falaises battues ! Il m'avait alors envoyé une carte du massif bien prometteuse avec l'indication de tout un tas de parcours tout à fait alléchants que je m'étais promis de faire un jour avec lui après nos aventures archéologiques de l'année 2011. Je pensais bien y arriver début juin 2013 où je devais passer une semaine à Porto, mais mes ennuis de genoux déjà en cours m'empêchèrent de tenter quoi que ce soit et de l'appeler à cette époque !
C'est donc finalement Olivier (Hespel), l'autre Ajaccien de Corse sauvage, qui a pu profiter d'un de ces parcours sauvages en accompagnant Dumè cet hiver dans une traversée des ravins au Nord des Tre Signori lors d'un périple hivernal en janvier de cette année. Le choix de cette saison fait sans doute apparaître cette "randonnée" comme un peu plus glauque qu'elle ne doit l'être en plein été... et je lui laisse le soin de raconter cette histoire dans la suite de l'article...

Carte du massif des Signori et du Capu d'Ortu avec le parcours des ravins Nord Vous pouvez consulter la carte sur la gauche de la page pour visualiser le tracé du parcours d'Olivier et Dumè durant cette traversée originale !
En examinant la carte, on se rend compte que cet itinéraire n'est pas d'une évidence flagrante et qu'on aurait eu du mal à l'imaginer sans être motivé par des objectifs soit de recherche archéologique, soit d'approche de voies d'escalade. Il permet tout de même de passer à ce col évident vers 868m entre la Signore Centrale (1146m) et la Signore Orientale (950m) nettement moins élevée. Avant, en passant sous la Signore Occidentale, les grimpeurs ne pourront s'empêcher de jeter un coup d'oeil sur la proue NW à la célèbre voie de Pierre Pietri et Martial Lacroix de 1992, "Tangue au coeur des rêves", une voie toujours considérée comme l'une des plus belles et plus difficiles de l'île...

Lire la suite...

mardi 22 mai 2007

Randonnées printanières en mai 2007 : 1) Région d'Ota/Porto

Confluence Aïtone (Spelunca) - Tavulella depuis le point 931 m Un séjour en Corse au mois de mai est assez dépaysant pour quelqu'un comme moi qui y passe en général un séjour estival : le maquis en fleur, les odeurs, la fréquence des pluies, la fréquentation touristique, ... tout est très différent !
En ce mois de mai 2007, j'ai pu rester une douzaine de jours sur l'île en me disant au départ que cette saison était très favorable aux randonnées en bord de mer et que j'allais donc en profiter : ce que nous avons fait avec mon épouse et que je raconterai dans un autre article. Celui-ci va plutôt être consacré à deux randonnées que je souhaitais réaliser depuis longtemps dans l'arrière-pays d'Ota et, plus précisément, dans la vallée de la Lonca : la montée sur le plateau d'Astenica et la montée vers les crêtes de Firuletu par le col de Fornaciole que j'ai rallongée pour réaliser une boucle complète via Casa Infurcata.

Lire la suite...

vendredi 09 février 2007

Divagations au Capu a u Monte

Maquis du ruisseau de Campi Solcu Pour changer un peu, voici une histoire de maquis et de "sentiers perdus" qui m'est arrivée il y a quelques années dans l'arrière-pays de Porto/Ota et dont j'ai déjà synthétisé l'anecdote sur le site "Corse sauvage" en Sentier abandonné ou non démaquisé. Emoticones

Le texte qui suit est une description typique de ce qui peut couramment vous arriver en Corse, même dans les randonnées vous paraissant les plus simples et décrites dans les guides, pour peu que la fréquentation des lieux soit un peu erratique et aléatoire et que vous n'ayez pas clairement en tête toutes les recommandations de la Rubrique Progression en maquis corse. Il ne faut d'ailleurs pas croire que l'expérience met à l'abri de ce genre de surprise : elle ne permet que de s'en sortir plus vite et, en outre et en particulier dans l'histoire en question, de ne pas rater sa journée faute d'avoir trouvé le cheminement du parcours ! Emoticones

Elle a été volontairement décrite de manière très détaillée pour bien se rendre compte de l'attitude qu'il faut avoir dans ce genre de "sport" : et voilà comment ce parcours, décrit en dix lignes par Michel Fabrikant, se transforme en aventure de quinze pages lorsqu'il est appliqué sur le terrain !

Lire la suite...