Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

Barbara Furtuna - Tota Pulchra Es Maria

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - contribution

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 07 septembre 2008

Encore des randonnées estivales juillet 2008 (Dominique TREILLARD)

I Pozzi di Renusu Le blog et le site Corse sauvage m'apportent des contacts fréquents "hors ligne" avec des visiteurs qui préfèrent me contacter par messagerie Internet plutôt que via le blog afin de me demander des informations complémentaires en vue, par exemple, de préparer leurs prochains parcours ou d'obtenir des précisions et des conseils.
Dominique Treillard fut un de ces contacts début juin dernier avec un message me demandant des précisions pour préparer des parcours en Cagne, vers Tova et les Pinzi Corbini, ainsi que le Monte Renosu... Au passage, d'ailleurs, il me demandait des explications sur la possibilité de bivouaquer dans le Parc : je l'avais rassuré en lui expliquant que les limitations du bivouac près des refuges n'étaient valables que pour le GR 20 pour cause de surfréquentation, mais nos aventures récentes avec les sbires du refuge de Ciottulu di I Mori montrent que cette histoire de bivouac est un VRAI problème ! On aurait pu aussi se retrouver sur Bavella la 2ème semaine de juillet, mais les dates ne collaient pas...
Néanmoins, je pus lui donner les quelques précisions attendues et l'inciter à apporter une contribution à ce site en nous envoyant le compte-rendu de son périple : ce qu'il a fait gentiment...
Et voici le résultat de tout cela, raconté par ses soins et illustré par ses photos ! En complément de son commentaire tout chaud sur le Blog à son retour...

Lire la suite...

lundi 03 septembre 2007

Massacre du GR 20 par deux "faibles femmes" en juin 2007 ! (Monique JEROME)

I Pozzi di Renusu Lorsque je reçus ce message de Monique en février dernier me demandant des informations pour "deux faibles femmes" à la recherche d'un débrayage possible depuis le GR 20 sur Basseta et Quenza par le Mare a Mare Sud, je ne pouvais imaginer alors que cela déboucherait sur une nouvelle contribution à ce blog à travers l'article reproduit ci-dessous relatant la réalisation effective du périple envisagé alors !
En fait, c'est François Despax qui a permis cette aubaine en renseignant nos deux randonneuses en quête de nouveautés et en leur demandant de nous envoyer le résultat de leurs élucubrations... ce qui fut fait fin juillet dernier à mon retour de vacances sur l'île.
C'est donc avec l'aimable autorisation de son auteur (Monique JEROME) que je retranscris ci-dessous la copie de la lettre que Monique a envoyée à ses amis à son retour de Corse et qui donne le compte-rendu de leur aventure de juin 2007.
Bien entendu, compte tenu des propos tenus par le gîte de Serra di Scopamena à l'encontre de la "trangression" du GR 20 qu'avait effectuée le groupe dont elles faisaient partie, j'espère que ce blog reccueillera les commentaires de ses visiteurs à l'égard d'un tel comportement et de telles opinions. En ce qui concerne la mienne (d'opinion), pas la peine de vous la donner puisque site et blog "Corse sauvage" sont justement issus (entre autres raisons diverses) de ma frustration à ne voir la Corse connue et parcourue que par les sentiers du GR 20 et de n'y rencontrer que des randonneurs conformistes, effrayés à l'idée de sortir des balises blanches/rouges et de leur topo "le GR 20 en 14 étapes".
Ma dernière anecdote à ce sujet ! Par une chaude journée de juillet dernier, vers 11 h du matin, j'ai rencontré un jeune randonneur égaré sur le Cuscione, près des bergeries de Cavallara, m'indiquant avoir perdu le GR 20 (?!?) et cherchant à le rejoindre : il n'avait ni carte, ni topo, ni boussole, ni altimètre et ne savait ni d'où il venait (dernier refuge ?), ni où il allait rejoindre le groupe de jeunes avec qui il était (le refuge qui a brûlé récemment ?!?). Je lui ai bien sûr montré la carte et comment rejoindre le GR 20 sous l'Alcudina par Bocca di Chiralba (trace désormais balisée en jaune vif !) puisqu'il savait quand même qu'il allait vers le Sud (!?!). Il a préféré aller consulter les habitants de la bergerie : sans doute pour cause de la faible confiance qu'il avait en mes indications ou de leur trop grande complexité pour lui. En plus, je faisais l'Alcudina ce jour-là et j'aurais pu l'accompagner. Résultat : je l'ai retrouvé vers 15 h un peu au-dessus des bergeries de Pedinielli lors de ma descente de l'Incudine après un long déjeuner au sommet. Les indications des "bergers" l'avaient fait revenir en arrière par la piste de Cavallare pour rejoindre le GR puis remonter à l'Alcudina qu'il était encore loin d'avoir atteint : épuisé, il s'arrêtait tous les 100 m et a dû arriver bien tardivement à Asinao...
Ce comportement éclaire bien la position ridicule exprimée dans les propos des gestionnaires du site de Serra di Scopamena... qui n'aboutit qu'à voir des moutons en file indienne sur ce sentier, incapables de savoir où ils sont, ce qu'ils voient, ce qu'ils pourraient faire..., et bien loin du comportement autonome recommandé par Corse sauvage !
Quant au sentier du Codi, ce n'est que par une certaine "fréquentation" qu'il restera trace du patrimoine inestimable que constitue ce vieux sentier de transhumance !

Lire la suite...

lundi 12 février 2007

Vidéos de canyons corses

Le DVD Parfum d'Emeraude L'un des évènements majeurs du canyoning en Corse de l'année 2006 aura été, outre la mise à jour du topo Canyons corses de Franck Jourdan et François Fiorina, la sortie d'un superbe DVD sur le canyoning insulaire, Parfum d'Emeraude, réalisé par Antoine Leonardi. Au travers de 52 minutes de descentes de cinq canyons, les belles images professionnelles de ce film permettent de bien retrouver l'ambiance des parcours aquatiques qu'on peut goûter dans les grands ravins corses !

Vous pouvez encore vous le procurer par Internet chez Ricordu

André Ortuno, photographe corse bien connu (vidéaste aussi à ses heures perdues) et pratiquant actif en tant que moniteur du canyonisme insulaire, a été l'un des protagonistes de l'aventure Parfum d'Emeraude et a même été à l'origine de l'idée et du nom du film. Il a lui-même réalisé, avec du matériel et des moyens d'amateur, quelques films vidéo au cours de ses nombreuses courses aquatiques que j'avais trouvés très caractéristiques et représentatifs de cette activité : ce sont des extraits de ces films vidéo que je vous propose ci-dessous avec l'aimable autorisation de leur réalisateur et producteur afin de vous faire découvrir quelques joyaux !!

Un aperçu du travail de photographe d'André :

• sur son site Corse, Terre d'eau
• sur le site de partage de photos TreakEarth

L'article ainsi constitué me permet ainsi d'élargir mon champ de "Blogosphère" au "podcasting" vidéo que je n'avais pas encore testé (contrairement au podcasting audio) !


Le DVD complet correspondant aux vidéos ci-dessous, ainsi que quelques autres bijoux gardés secrets par André, est disponible sur demande par courrier électronique à son adresse de courriel André ORTUNO et l'envoi d'un chèque de 12 € à l'ordre de son association "Parfum d'Emeraude" (il vous donnera son adresse personnelle par retour de courrier, l'adresse en cours étant provisoire).


Lire la suite...

lundi 22 janvier 2007

Trek autour de Chisa (François DESPAX)

Chisa depuis Bocca di Broncu Un des (rares) contributeurs de la Rubrique Randonnée +, François Despax, nous propose dans cet article une boucle réalisée en trekking à partir de Chisa en juin 2002. Ce trek est typique de ce que l'on peut réaliser seul en Corse sauvage quand on a une bonne expérience de la randonnée d'orientation et suffisamment d'autonomie pour vivre 4 jours seul en montagne corse (malgré une partie du parcours sur le GR 20) ! Dans ce coin, il faut être prêt à improviser rapidement, même si on a bien préparé son affaire, compte tenu du caractère aléatoire de la praticabilité des "sentiers" du coin ou de ce que l'on croit être des "sentiers". Emoticones

Le texte qui suit est de François, alors que les photos sont des photos personnelles en ce qui concerne les sentiers de l'Arinella et de la Luvana et des photos aimablement prêtés par Thierry Faivre de Ventiseri, administrateur du site corsica.fiumorbu : vous pourrez les voir dans leur totalité sur la galerie "Trek autour de Chisa". Dorénavant, vous trouverez aussi sur le site "Corse sauvage" la description de ce trek en version pratique, préparée là aussi par François.

Lire la suite...