Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

Barbara Furtuna - Tota Pulchra Es Maria

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - mai 2007

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 31 mai 2007

Randonnées printanières en mai 2007 : 3) Randonnées littorales Ouest Corse

Le magnifique site de Muchju Biancu avec ses dunes de sable blanc Un séjour en Corse au mois de mai est propice, en situation météorologique normale, à des randonnées en bord de mer délivrées des fortes chaleurs estivales ... et, donc, pas question de passer ce séjour printanier sur l'île sans y caser quelques randonnées littorales sauvages !

En route donc pour les bords de côtes au Nord de la baie de Figari, puis sur la côte du Sud du golfe de Porto, avec trois randonnées littorales réalisées dans ces régions et décrites ci-dessous :

  1. Randonnée depuis l'anse de Chevanu à la tour d'Ulmetu via les Bruzzi
  2. Randonnée depuis la plage de Roccapina à la tour d'Ulmetu
  3. Randonnée depuis la plage d'Arone à la tour d'Urchinu

Addendum : En ce jour de mai, où l'on vient d'apprendre le décès de trois randonneurs sur le GR 20, morts de froid à Bocca Innominata (1860 m) dans le Val Carozzu pour une Polonaise de 52 ans, à Bocca d'Oreccia (1427 m) en Haut Cruzini pour un Parisien de 35 ans et sur la crête d'Usciolu (vers 1800 m) pour la troisième victime, un Parisien de 64 ans, il n'est pas inutile de rappeler les conseils de prudence à respecter en montagne, même corse...
En ce qui me concerne, je reviens d'un séjour de 12 jours début mai sur l'île pendant lequel j'ai randonné jusqu'à 1200/1300 m d'altitude sous des chaleurs de 28/30° C comme en été... Et pourtant, j'ai sans cesse traîné, comme d'habitude dans mon sac, sous-vêtement Carline, polaire légère, polaire épaisse, veste de montagne Goretex 3 couches, pantalon de randonnée, pélerine, couverture de survie, frontale, ... Cela fait des années que je le fais sans que cela ne m'ait jamais quasiment servi, sauf en de rares occasions d'orages courts. A quelques jours près, donc, j'aurais pu avoir une bonne occasion de m'en servir avec neige, vent et tempête dans ces mêmes régions !
Ne jouons pas avec la sécurité : soyons équipés, entraînés et sachons renoncer à une course en cas de prévisions météo limites...Emoticones

Lire la suite...

vendredi 25 mai 2007

Randonnées printanières en mai 2007 : 2) Région de Cagne

Chaos rocheux d'Apaseu Après cette série de randonnées dans la région d'Ota (en fait avant, dans la chronologie de notre séjour !), une randonnée encore très sauvage dans la région de Cagne, réalisée à partir des bergeries de Naseu.
Pour des raisons inexplicables, j'adore presque autant la Cagne que le Filosorma, alors que les deux ambiances sont fondamentalement différentes et, dans ces conditions moins chaudes qu'en été, aller en Cagna durant ce séjour printanier m'avait paru indispensable. La baie de Figari et la presqu'île de Pianottoli-Caldarellu constituant un camp de base idyllique, nous nous sommes installés à l'hôtel U Libecciu, les pieds dans l'eau et dans un coin désert : on se demande pourquoi les gens vont aux Seychelles alors qu'il suffit d'une heure et demie d'avion pour Figari, puis 10 minutes de voiture pour se retrouver sur la plage de San Giovanni, avec sable blanc et kyrielles de rochers granitiques grimpables, dont seule la couleur (plus rouge) différe de ceux des Seychelles... Et, en plus, vous avez droit à une superbe tour génoise à visiter à quelques mètres, la tour de Caldarellu, que vous aurez bien du mal à trouver sur d'autres îles soi-disant exotiques... Emoticones

Bref, difficile après cela de se payer une heure de voiture pour monter aux bergeries de Naseu par une piste qui, bien qu'assez longue, reste pour le moment étonnament carrossable (d'où une heure seulement !)... Emoticones

Lire la suite...

mardi 22 mai 2007

Randonnées printanières en mai 2007 : 1) Région d'Ota/Porto

Confluence Aïtone (Spelunca) - Tavulella depuis le point 931 m Un séjour en Corse au mois de mai est assez dépaysant pour quelqu'un comme moi qui y passe en général un séjour estival : le maquis en fleur, les odeurs, la fréquence des pluies, la fréquentation touristique, ... tout est très différent !
En ce mois de mai 2007, j'ai pu rester une douzaine de jours sur l'île en me disant au départ que cette saison était très favorable aux randonnées en bord de mer et que j'allais donc en profiter : ce que nous avons fait avec mon épouse et que je raconterai dans un autre article. Celui-ci va plutôt être consacré à deux randonnées que je souhaitais réaliser depuis longtemps dans l'arrière-pays d'Ota et, plus précisément, dans la vallée de la Lonca : la montée sur le plateau d'Astenica et la montée vers les crêtes de Firuletu par le col de Fornaciole que j'ai rallongée pour réaliser une boucle complète via Casa Infurcata.

Lire la suite...