Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

Barbara Furtuna - Tota Pulchra Es Maria

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - Ravinisme

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 09 avril 2008

Initiation au Ravinisme

En montant dans le Couloir des Chasseurs : la montée sous le ressaut Essayons de sortir un peu ce Blog de la période d’hibernation évoquée dans l’article précédent, plus due d’ailleurs à une surcharge professionnelle qu’à la saison morte elle-même : j’ai en effet encore quelques récits en réserve parmi mes souvenirs personnels qu’il peut être intéressant de mettre en ligne !

En voici deux particuliers que je soumets à votre critique afin d’essayer de donner une idée plus précise de ce que peuvent être ce que j’appelle les courses de ravinisme. Ce sera au travers de deux expériences et des itinéraires, relativement faciles tous les deux mais se complétant l’un l’autre pour illustrer explicitement deux des composantes principales de ce type de parcours, le franchissement de passages techniques nécessitant des notions d’escalade et les difficultés d’itinéraire et d’orientation hors sentiers et hors informations :

  1. Le couloir des Chasseurs (U Curridore di I Cacciatori) :
    Course très courte, à proximité immédiate du Col de Bavella et peu engagée, cette course n’aurait aucun intérêt spécifique si elle n’était exemplaire de ce que peut comporter la remontée d’un ravin en Corse ! Etroitures rocheuses, pente raide, ressaut technique à la limite du 3, … il ne manque que les obstacles de l’eau !
  2. Le haut vallon de Coracchia (atteint en contournant le bas par le Cruzini) :
    Course très longue à l’inverse de la précédente et consistant à atteindre le cours supérieur du ruisseau de Coracchia, soit par son cours inférieur à l’arrivée dans le Cruzini, soit, comme moi, en contournant la végétation et les obstacles du bas du ravin pour retrouver la partie supérieure sous la face N du Migliarellu.

Deux courses peu connues (vous ne trouverez la seconde dans aucun guide : c’est du pur Corse sauvage !), pourtant intéressantes à plus d’un titre et hautement recommandables pour débuter le Ravinisme sur l’île sans faire monter son taux d’adrénaline au-delà de ce qu’il est supportable en vacances insulaires…

Lire la suite...

lundi 15 octobre 2007

Vires du Tafonatu et de l'Andatone (Scaffone)

Le départ de la vire de l'Andatone (Scaffone) Dernier article sur les parcours de Corse de ces dernières vacances estivales, avec le point d'orgue qu'a constitué ce parcours intégral de la montée de Tana di l'Orsu, déjà réalisé début juillet dernier, complété de la visite de la vire du Tafonatu, bordant le pied de la face W de ce spectaculaire sommet, et de la vire de l'Andatone (nom corse du passage de la vire de Scaffone), reliant le versant Campu Razzinu au versant Scaffone et permettant une originale traversée entre Tafonatu et Laoscella.
C'est avec un bivouac que ce parcours a été réalisé et qu'il est recommandé si l'on veut avoir du temps pour profiter de ces lieux magiques et une marge de manoeuvre pour en affronter toutes les difficultés. Bien entendu, vous ne trouverez sans doute pas à tous les coups les conditions météorologiques optimales qui m'ont accompagné durant ces deux journées, mais il faudrait un temps vraiment exécrable pour que vous ayez à regretter votre séjour là-haut !

Voici les deux journées de ce parcours mémorable, conclusion malencontreusement échouée du trek de juillet dernier :

  1. 1ère journée (jeudi 20/09) : remontée de la trace de Tana di l'Orsu, traversée de la vire du Tafonatu et bivouac sous la face W
  2. 2ème journée (vendredi 21/09) : aller/retour de l'Andatone (vire de Scaffone) et redescente à Monte Estremu par Tana di l'Orsu

Nota 1 : modification du texte précédent de cet article pour tenir compte du véritable nom de ce passage que nous avions baptisé "vire de Scaffone" avec Eckard : il s'appelle en fait "l'Andatone", nom communiqué par Mirendone di Lozzi dont le grand-père transhumait aux bergeries de Scaffone.

Nota 2 : modification de la carte précédente de cet article pour tenir compte d'une erreur du tracé de montée à Tana di l'Orsu et la compléter avec des itinéraires indiqués par Achille, le garde-forestier installé à la Maison Forestière de Piriu, que nous remercions pour ces informations (pour randonneurs expérimentés !).

Lire la suite...

dimanche 29 octobre 2006

Cibles de la rubrique Ravinisme

Page Ravinisme corse Le nom de cette activité est sans doute une invention de Michel Fabrikant : elle consiste à remonter les lits des torrents en évitant au maximum l'eau, à l'inverse du canyoning qui descend ces mêmes torrents au plus près de l'eau !

Lire la suite...

dimanche 01 janvier 2006

Le Filosorma

Parcours de randonnée et de ravinisme du Filosorma

Lire la suite...