Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

A Filetta - Rex Tremendae

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - canyoning

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 08 janvier 2017

Diverses reprises d'itinéraires ou ravins en 2016

Le Castedducciu depuis le 1er promontoire rocheux de Quarciteddu Voici un article consacré à des itinéraires déjà décrits sur le Blog dont j'ai eu l'occasion de ré-éditer le parcours en 2016, l'un avec Olivier et les autres avec des amis de l'association "A Punta Bunifazinca". Une occasion de revoir des paysages grandioses et de se faire une idée de la manière dont ces coins sauvages ont évolué au fil du temps !

Vous trouverez les courtes descriptions de chacune de ces courses ci-dessous :

Lire la suite...

mardi 30 septembre 2014

U Giru di Vangoni

La remontée du ruisseau d'U Candelli après la descente depuis Bocca Pulischellu (photo Victor Gomis) Les pratiquants de la randonnée sportive et, en particulier, du "ravinisme" en Corse connaissent bien l'itinéraire du massif de Bavella qui a été baptisé "Giru di Vangoni" et qui est considéré comme le "must" de la pratique sur l'île !

Il consiste dans l'enchaînement des deux grands ravins de Bavella, Pulischellu et Purcaraccia, en les reliant par une traversée proche de la crête Furnellu - Muvrareccia des plus hauts sommets du massif. Habituellement parcouru dans le sens remontée du Pulischellu et descente de la Purcaraccia, ce parcours est long d'un peu plus de 10km avec plus de 1500m de dénivelé positive et négative et cumule les difficultés rencontrées sur les circuits hors pistes en Corse : remontée de ravins étroits avec nombreux ressauts infranchissables à contourner, plusieurs pas d'escalade ardus pour un randonneur, recherches de passages, problèmes d'orientation dans la liaison en traversée des deux ruisseaux, descentes raides dans terrains mixtes de blocs, éboulis, ronces et pentes terreuses,...

Les aiguilles du Pulischellu : Punta Rossa, U Candellu, U Candellonu, ... Son histoire est assez édifiante et remonte à une époque où les deux ravins méritaient bien de représenter symboliquement le "wilderness" corse puisque le Pulischellu n'avait a priori jamais été remonté (sauf dans sa partie très proche du pont sur la D268) avant les années 1970 et la Purcaraccia n'avait vu la visite de ses vasques et de son ravin aval que par des ouvriers italiens qui exploitaient le bois dès la fin du 19ème siècle à la confluence avec le ravin de Nura dans une "usine à bois" proche du point IGN 989m. La première exploration du Pulischellu date de septembre 1975 et est le fait d'une petite équipe de grimpeurs marseillais (Guy Allard, Ode et Jean-Philippe Bourley, Marlène et Marc Chabert, Jean-Marie Ricciardi, Jacqueline et Bernard Vaucher.) dont cinq d'entre eux conquérirent la Punta Pulischellu via l'arête de l'Ecureuil le 05/09/1975, tandis qu'une autre équipe continuait d'explorer le ravin. La suite de l'exploration de ce ravin continua à être poursuivie par ces mêmes grimpeurs, accompagnés par d'autres comme Bernard Bouscasse, Michel Charles, Jean Lefèvre et Jean-Paul Quilici, pour la conquête des autres parois de cette région reculée (A Taula, U Candellu, U Candellonu, Punta Pulischellu, Punta di a Calancona). Le Giru lui-même ne fut envisagé et réalisé qu'en août 1979 avec bivouac par Ode Bourley, Jacqueline et Bernard Vaucher et ne fut répété que 9 ans plus tard en août 1988 par Elisabeth de Bouard, Jacques Moliné et Francis Thibaudeau. A l'époque, les deux ravins étaient dépourvus de toute fréquentation, y compris à leurs extrémités, et ce n'est qu'à la fin des années 1990 avec la vogue des "piscines naturelles" que canyoneurs et "pataugeurs" sont venus s'agglutiner dans leurs vasques et cascades...

Le haut-ravin de la Purcaraccia (Photo Victor Gomis) Ayant déjà parcouru plusieurs fois ces ruisseaux, le Pulischellu (4 fois en fait) depuis les années 1980 avec sortie vers Bocca di u Santu ou Bocca di Maru et la Purcaraccia (8 fois jusqu'à Punta Malanda et 1 fois jusqu'à la confluence Puracaraccia - Nura), il ne me manquait plus que la traversée entre les deux ruisseaux et la descente de la Purcaraccia supérieure pour terminer ce parcours. Néanmoins, je ne pus trouver l'opportunité de le faire et, depuis l'année dernière et les problèmes physiques, je craignais les risques associés à un parcours en solo ! Aussi fus-je bien content qu'Olivier me propose de le faire avec moi après la saison touristique, sachant qu'à plusieurs les risques étaient amoindris...

C'est donc les 13 et 14 septembre derniers que nous mîmes en route à trois pour ce périple, Olivier (Hespel), Victor (Gomis) et moi-même, après l'abandon du quatrième candidat, Francè, pour cause de problème de voiture :

Carte Bavella-Giru di Vangoni Pour suivre l'itinéraire du Giru, il vous suffit de consulter la carte sur la gauche de la page avec le parcours estimé en rouge et ma trace GPS prise depuis le ruisseau d'U Candelli en vert fluo avec les multiples aberrations qui rendent les GPS presque inutilisables en ravins ou à proximité de parois verticales...

Lire la suite...

samedi 16 août 2014

Remontée du canyon de Lora (ex-Niffru) en Haut-Cavu

En amont de la 2ème cascade du Niffru Outre ses caractéristiques d'absence de sentiers et de fréquentation, la région du Haut-Cavu réserve bien des surprises que l'on ne s'attend pas à trouver dans un massif aussi peu connu et d'aussi petite superficie. Le canyon du Niffru en est une belle, difficile à trouver sauf par les curieux à l'affût des ravins raides et susceptibles de fournir un canyoning pouvant permettre de s'extraire de la "populace" des canyons de Bavella, Pulischellu, Purcaraccia et Vacca !
Le Niffru est un petit affluent du Cavu orienté Nord-Sud qui démarre de la crête du tronçon du GR20 Conca - Paliri vers 750m d'altitude et rejoint le fleuve un peu en aval de la confluence Sainte-Lucie - Mela vers 210m. Son originalité est due à la partie entre 510 et 270m où il parcoure un raide canyon rocheux entrecoupé de plusieurs ressauts formant cascades et pouvant suggérer des possibilités de canyoning.
En examinant les anciennes cartes de la région (Plan Terrier et Cadastre Napoléon), on se demande si l'IGN ne s'est pas plantée en nommant "Niffru" le plus à l'Ouest des deux ruisseaux qui descendent de la crête du GR20 : sur les anciennes cartes, c'est celui à l'Est qui est appelé "Niffru" alors qu'il est sans nom sur la carte IGN et que celui de l'Ouest, appelé Niffru par l'IGN, est dénommé "ruisseau de la Punta dell'Ora" sur le Plan Terrier et "ruisseau de Teghie in Taglio" sur le Cadastre. Emoticone Mais, quel que soit son nom, impossible pour les curieux de merveilles naturelles de ne pas apercevoir l'impressionnante entaille qu'il dessine dans le versant SE de la Punta di Lora, bien visible depuis la piste forestière RD de la Sainte-Lucie lorsqu'on la remonte en voiture.

Cela faisait un bout de temps que je l'avais remarqué depuis mon arrrivée à Sainte-Lucie en 2009, mais ce n'est qu'en octobre 2011 que je découvris le moyen de l'approcher par le haut en explorant une sente de chasseurs qui y montait depuis le sentier au bout de la piste du réservoir de Radichella (Cf. article du Blog Sentes de chasseurs du Haut-Cavu). Ensuite, il me fallait, soit trouver un partenaire pour le descendre en canyoning, soit le remonter en ravinisme solo pour voir si cela passait. Ce n'est que bien plus tard que je trouvai l'occasion d'essayer cette remontée, début juillet dernier, qui est relatée dans cet article.

La carte du Haut-Cavu partie Lora-Radichella avec le canyon du Niffru Vous pouvez consulter sur la gauche de la page la carte de la région Lora - Radichella du massif de San Martinu dans le Haut-Cavu pour visualiser le tracé de la remontée du canyon et des accès aller et retour, y compris un départ de secours en cas de fermeture des pistes RG du Cavu.

Lire la suite...

mercredi 27 février 2013

Corse sauvage en 2012 et news insulaires

2012 aura encore été une belle année pour Corse sauvage, même si les météos du début et de la fin de la saison n'ont pas été aussi exceptionnelles que celles de l'année précédente !

Elle aura été marquée pour moi par les principaux évènements majeurs indiqués ci-dessous :

Sur le plan informatique, une année pour la première fois sans AUCUN problème : pas de panne, pas d'incident et des statistiques complètes à l'exception de quelques jours manquants début août pour le site !

Comme les années précédentes, les chiffres des statistiques de consultation sont complétés des éléments de l'année sur mes activités en Corse, ainsi que quelques nouvelles de l'île à travers des contacts ou des consultations Internet :

L'article est illustré au début par le graphique des nombres de visites du site depuis novembre 2005, ouverture du site Corse sauvage, et novembre 2006, ouverture du Blog Corse sauvage : au 31/12/2012, 1.558.768 visites (1.100.899 au 31/12/2011) pour environ 7.120.000 pages vues (5.600.000 au 31/12/2011).

En moyenne dorénavant, plus de 1.200 visites/jour et 38.200 visites/mois, encore en hausse par rapport aux années précédentes (+20%), avec une hausse presque aussi importante en nombre de pages vues (+12%) ! Emoticone
Et toujours à peu près le même partage des visites entre Blog (48%) et Site (52%), en sens inverse pour les pages vues avec le Blog à 55% et le Site à 45% !

Lire la suite...

mercredi 22 août 2012

Encore le ruisseau de Sainte-Lucie...

Descente aquatique du ruisseau : tentative de saut dans la vasque-cascade centrale (Caroline) Cette fois-ci, un court article pour donner quelques compléments sur la descente aquatique du ruisseau de Sainte-Lucie avec les deux dernières réalisations en juillet 2012 :
- Celle du 02/07/2012 avec Dominique Treillard, comportant aussi une balade dans le ravin du Finicione
- Celle du 20/07/2012 avec Nicole, Caroline et Bastien, pour la seule balade aquatique

Rien de bien nouveau dans ce compte-rendu, hormis la surprise du 20 juillet de trouver fermée la barrière incendie du dernier parking de la piste du Cavu avant le pont de Marion et les dernières infos sur l'état des sentiers...

Lire la suite...

vendredi 27 janvier 2012

Corse sauvage en 2011 et news insulaires

Cette année 2011 a marqué la reprise de mes activités de canyoning, abandonnées faute de partenaires en 2002 après une dernière descente du Dardu à Piana : plusieurs descentes aquatiques (Sainte-Lucie, Fiumicelli) et LE canyon de Cagne, le Vivaggiu. Mais elle a été accompagnée aussi de la découverte d'une nouvelle activité : celle de la prospection archéologique qui m'a permis de découvrir de vieux sites insulaires oubliés, de vivre de sacrées aventures pour en forcer l'accès et de renforcer mes compétences de "maquisard" comme le montre la petite vidéo à gauche sur une des traces construites dans le maquis en cette année 2011.

Une année 2011 enfin normale sur le plan de la forme Internet : pas de changement d'hébergeur ou d'opérateur, pas de changement de CMS, ni pour le Blog (Dotclear), ni pour le Site (Joomla), pas de péripétie informatique du type crash d'ordinateur ou de disque dur, ... Emoticone
Par contre, OVH a changé les statistiques en cours d'année, ce qui fait qu'il a fallu récupérer des statistiques avant et après juillet 2011 et les consolider... sans que je comprenne, d'ailleurs, ce qui avait été modifié dans la nouvelle version !
De mon côté, j'ai pu expérimenter la demande faite fin 2010 qui consistait à avoir des statistiques séparées pour les deux sites. Cette année 2011 permettra donc d'indiquer les parts respectives du Blog et du Site pour les visites, les pages vues, etc...

Comme les années précédentes, ces chiffres sont complétés des éléments de l'année sur mes activités en Corse, ainsi que quelques nouvelles de l'île à travers des contacts ou des consultations Internet :

L'article est illustré au début par le graphique des nombres de visites du site depuis novembre 2005, ouverture du site Corse sauvage, et novembre 2006, ouverture du Blog Corse sauvage : au 31/12/2011, 1.100.899 visites (720.704 au 31/12/2010) pour environ 5.600.000 pages vues (4.200.000 au 31/12/2010).

En moyenne dorénavant, plus de 1.000 visites/jour et 31.700 visites/mois, en nette hausse par rapport aux années précédentes, mais avec une petite baisse en nombre de pages vues ! Emoticone
Enfin, il est clair maintenant que Site et Blog se partagent exactement le nombre de visites, avec plus de pages vues pour le Blog (60%) !

Lire la suite...

mardi 05 juillet 2011

Canyon du Vivaghju

Cascade du 2ème rappel de 40mRestons dans le domaine du canyoning, mais cette fois-ci le vrai, avec ce canyon méconnu de Cagne qu'est le canyon du Vivaghju, un vrai ravin, insolite et inattendu dans cette région !

Sur la lancée du séjour à Sainte-Lucie de François, qui avait envie de terminer son parcours insulaire par un canyon local alors qu'il n'avait plus pratiqué cette activité depuis longtemps et que nous avions simplement répété la descente aquatique du ruisseau de Sainte-Lucie objet du précédent article, je lui ai proposé de réaliser le canyon le plus méridional de l'île... C'est ce canyon du Vivaghju que j'avais déjà descendu plusieurs fois... mais cela faisait une éternité puisque mon dernier parcours datait de la fin des années 1990 !

C'est donc le Samedi 25 juin dernier que nous nous sommes décidés à aller visiter cette petite perle d'A Cagna, très peu parcourue, en déroulant les trois étapes suivantes :

Lire la suite...

lundi 20 juin 2011

Balade aquatique du ruisseau de Sainte-Lucie

Vasque-cascade du ruisseau de Sainte-LucieHistoire d'alimenter le compteur de la section Canyoning de ce blog, un article sur la descente du ruisseau de Sainte-Lucie en balade aquatique...
Encore une exclusivité "Corse sauvage", car cette descente n'est dans aucun topo et je n'ai vu qu'un seul commentaire de descente-canyon.com qui en parlait, ... une découverte par hasard ! En ce qui me concerne, comme cela se trouve à quelques kilomètres de chez moi, j'aurais du mal à ne pas l'avoir découverte, mais jusqu'à présent, j'avais réalisé cette descente, soit seul, en combi et dans l'eau, soit accompagné, mais en randonnée, sans matériel et sans toucher l'eau !. Bref, je n'avais fait cette descente aquatique qu'en solo et il était temps de faire confirmer par d'autres qu'elle était viable.

C'est donc le 12 juin dernier (2011 !) que j'ai enfin pu réaliser cette descente en balade aquatique et avec des "clients"... Une bonne occasion de décrire un peu cette descente et de raconter comment elle s'est déroulée, à quatre participants, Nicole, Eckard, Bruno et moi-même !

Pour s'y retrouver, les phases principales de cette journée :

Lire la suite...