Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

A Filetta - Rex Tremendae

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - sentier

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 23 août 2015

Raid Filosorma juin 2015 - J1

Lys orangé : une fleur rencontrée en pagaille dans cette zone ! Un nouveau raid, cette fois-ci sur un terrain maintes fois abordé, le Filosorma, et sur la base d'une idée d'Olivier qui avait envisagé depuis quelques mois de faire plusieurs explorations ou parcours en étoile depuis la bergerie de Saltare ! Idée germée à partir, d'une part des nombreuses randonnées sauvages qui peuvent être tentées à partir de ce point, d'autre part sur la base d'informations d'une archéologue d'Ajaccio qui lui avait indiqué un coin vers le Capu a e Poste avec une grotte-bergerie intéressante... En outre, pour Olivier, le Filosorma n'est pas un terrain de jeux qu'il connaît bien !
Nous fîmes quand même une préparation du raid qui consista essentiellement à chercher les informations nécessaires pour remonter la Cavichja autrement que par le lit du ruisseau (seule voie que j'ai jamais trouvée et empruntée), alors que nous savions depuis longtemps qu'il existait un ancien sentier de bergers en rive gauche, et pour trouver Manghja e Beie (la grotte vers le Capu a e Poste) dont Olivier ne savait pas grand chose... Un contact avec Achille Sanroma à la Maison Forestière de Piriu nous tira d'affaire puisqu'Achille fût capable de nous donner de quoi trouver et remonter le sentier RG de la Cavichja et la trace du sentier de Manghja e Beie... Encore tous nos remerciements à lui pour ses informations qui s'avéreront suffisamment précises et détaillées pour nous tirer d'affaire ultérieurement !
Les autres péripéties avant le départ concernèrent la composition de l'équipe envisagée au préalable. De quatre prévus au départ (Olivier, Victor, Francè et moi-même), nous fûmes réduits à deux à l'arrivée à cause des défaillances de Francè pour raisons professionnelles et Victor pour raisons familiales. Et Olivier, sur la base d'échanges foireux de SMS, crût même un moment se retrouver en solo dans ce raid et fût enchanté de s'apercevoir que j'avais pu tenir jusqu'au bout...

C'est donc à deux, en final, que nous prîmes le départ de ce raid le Mardi 23 juin 2015 avec l'idée de séjourner cinq jours aux environs de la Cavichja et du Saltare...
C'est le récit de ces cinq étapes que vous allez pouvoir lire sur ce blog, sous la forme de quatre articles correspondant à chacune des journées passées sur le terrain, la journée du retour le Jour 5 étant cumulée avec celle de la veille :

La première étape relatée ci-dessous nous a permis de remonter la Cavichja jusqu'à une grotte-bergerie proche de la Piscia Vitalba au pied du Ravin de la Solitude et de la Combe Rouge (Ghjarghje Rosse), afin d'être au plus près de nos objectifs ambitieux du lendemain, Ghjarghje Rosse (Combe Rouge) et Ghjarghja Minuta (ravin de la Solitude)...

Carte de la Cavichja et du Saltare dans le Filosorma avec le parcours du raid le 23/06/2015 (J1) Pour suivre plus facilement les détails de l'article, vous trouverez à gauche de cette page la carte de la partie de la vallée de la Cavichja avec le tracé du parcours entre la prise d'eau et la grotte-bergerie en bas de la Combe Rouge vers Piscia Vitalba.

P.S. : compte tenu de la perte de mon appareil photo lors de la descente de Bocca di Serra Pianella, toutes les images des articles de ce raid sont des photos prises par Olivier que je lui ai empruntées !

Lire la suite...

vendredi 25 février 2011

Appel du Comité Régional de la Randonnée Pédestre de la Corse

Logo du Comité Régional de la Randonnée Pédestre de la CorseIl n'est peut-être pas inutile de rappeler les lacunes existantes de la Corse pour les structures encadrant la randonnée, les randonneurs, les sentiers, les refuges, les abris, etc... Quand on arrive sur l'île en provenance du continent et des nombreuses régions où l'on pratique la marche, on ne peut être que frappé par la pauvreté des aménagements insulaires pour attirer et faciliter la randonnée locale. Les seules structures importantes sont le PNRC pour la montagne et le Conservatoire du Littoral pour la côte... Le PNRC n'est malheureusement pas vraiment concerné par la randonnée et les activités nature en montagne et n'est strictement centré que sur le GR20 dont il gère (mal !) la fréquentation et ne fait RIEN pour le reste (accès, sentiers, signalisation, hébergement, ...). Quant au Conservatoire, s'il a quelques belles réalisations à son palmarès en matière de sentiers côtiers, il a lui ausi beaucoup d'autres chats à fouetter que de s'occuper de la randonnée.

Cela ne peut donc contrebalancer les effets de la désertification ruro-montagnarde en Corse et l'abandon accéléré des sentiers dont les communes ne s'occupent plus et que seuls quelques chasseurs essaient encore d'entretenir pour certains d'entre eux ! Il est donc intéressant de s'appuyer sur une structure spécifiquement attachée à la promotion de la randonnée pédestre en Corse : cette structure existe, c'est le Comité Régional de la Randonnée Pédestre de la Corse qui essaie depuis quelque temps de renaître de ses déboires passés...
Actuellement basé à Calvi, le Comité s'est réorganisé en 2010 et va prochainement tenir son AG à Corte le 19 mars prochain en essayant de mobiliser les bonnes volontés intéressées par la randonnée en Corse ou par l'entretien ou la restauration du patrimoine régionale.
C'est donc avec intérêt qu'il faut suivre ses efforts pour l'avenir de la randonnée en Corse et qu'il est vivement conseillé de lire l'appel au bénévolat que Corse sauvage retransmet bien volontiers ci-dessous...

Lire la suite...