Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

Barbara Furtuna - Tota Pulchra Es Maria

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - statistiques 2017

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 28 mars 2018

Corse sauvage en 2017 et news insulaires

L'arche de Pampalonu Voici l'article, traditionnel en début de chaque année, récapitulant les statistiques du Site et du Blog "Corse sauvage" durant 2017 et donnant quelques nouvelles les plus récentes possibles de l'île et de ce que nous y avons fait.

Encore une bonne partie du temps consacrée aux activités de l'association "A Punta Bunifazinca" avec une année 2017 qui nous a permis de sortir enfin de la basse vallée vers les moyenne et haute vallée du Cavu ! Avec la découverte et, pour certains, la restauration de chemins spectaculaires construits par les aïeux corses et tombés dans l'oubli et le végétation depuis des dizaines d'années.
Avec la promesse d'une extension majeure des parcours proposés par l'association dans cette micro-région...

Et encore de belles randonnées, malheureusement pas assez nombreuses en ce qui me concerne, avec Olivier et d'autres ou des équipes de l'association, dans d'autres régions de la Corse.

Comme les années précédentes, les chiffres des statistiques de consultation sont complétés des éléments de l'année sur mes activités en Corse, ainsi que quelques nouvelles de l'île à travers des contacts ou des consultations Internet :

L'article est illustré au début par les graphiques habituels basés sur les statistiques Urchin de l'hébergeur OVH (visites et pages vues annuelles en global pour Site et Blog depuis 2005, visites et pages vues mensuelles 2017 pour Site et Blog et répartition).
La nouveauté de cette année 2017 est l'introduction des statistiques Google utilisées depuis le 13/03/2017 qui permettent (c'est ce qui se dit !) de se faire une meilleure idée de l'utilisation des deux sites puisque centrées sur les VRAIS utilisateurs, visites (sessions) et pages vues : Urchin semble comptabiliser tout le flux du serveur Apache en comptant les visites et pages vues des robots de recherche, les pages sans intérêt (CSS, JS, XML, RSS, SWF, PDF, XLS, DOC), etc... alors que Google ne base ses statistiques que sur les pages où est installé son Javascript en excluant les robots et avec une comptabilisation fine des visiteurs uniques (utilisateurs).
Bien entendu, la différence entre les deux statistiques est énorme et seuls les chiffres d'évolution semblent intéressants à considérer et à comparer.

Lire la suite...