Icone Blog Corse sauvage : retour Accueil

Voce Ventu - A spusata maladetta

Titre page Carte satellite de la Corse : Plan Site/Blog

Mot-clé - Liamone

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 14 novembre 2021

Un récit d'ascension de la Punta di a Spusata (1964)

Le hameau de Muna dominé à gauche par le massif de la Punta di a Sposata et à droite par le Monte a u Capu La Punta di a Spusata est complètement ignorée des topos de randonnée et d'escalade en Corse !
Une tentative personnelle de l'approcher et de la grimper en juillet 2006 avait abouti à un échec "sanglant" pour cause d'obstacles rédhibitoires du maquis local et aucune opportunité ne s'est présentée à moi ensuite pour y retourner. Le mystère restait donc total puisque, jusqu'à ces derniers jours, je n'avais trouvé sur Internet aucun élément d'information, ni sur l'itinéraire d'approche, ni sur la voie d'escalade, et seul un vague commentaire de Fred Bruschet, grimpeur-randonneur d'Ajaccio, avait signalé que son ascension avait été faite.

Par un heureux hasard, récemment, je suis rentré en contact avec Robert Romanetti, grimpeur bien connu dans les Alpes, les Calanques et plusieurs massifs insulaires où il a inauguré des voies originales : l'arête de Zonza à l'Acellu à Bavedda, l'arête des Casette à la Punta alle Porte en Liamone et la face W du Capu Tafunatu en Falasorma...
Il me contactait au sujet de l'arête SE de la Punta alle Porte ("arête des Casette") pour me signaler qu'il en avait fait la première en 1967 avec son client Yves Coulombeix, puis un parcours intégral ensuite en 1973 avec des grimpeurs du CIHM.

L'arête des Casette depuis la montée entre Belle e Buone et Bocca A Soglia
Punta di l'Acellu dans le massif de Bavedda avec l'arête de Zonza de profil
Face W du Capu Tafonatu avec son couloir central et l'éperon SW à sa droite
Punta di a Spusata depuis sous le versant W de la pointe 1182m

Evidemment, nous avons trouvé beaucoup de points et de lieux communs, en particulier la face W du Tafunatu, au pied de laquelle j'ai passé tant de bivouacs et sur laquelle il n'a pas hésité à ouvrir trois voies autour de l'éperon SW dans les années 1980, et la Punta alle Porte et les aiguilles de Bavedda. L'un de ces points communs s'avéra être cette "fameuse" Punta di a Spusata qu'il me dit avoir escaladée en 1964 et répétée plusieurs fois par la suite !!
Après plusieur échanges de mails sur les détails de ses itinéraires d'approche et sur le tracé de la voie, nous nous sommes accordés pour en faire ci-dessous un petit article détaillant tout cela...

Les textes insérés dans la suite de l'article sont des textes de Robert (en bleu) concernant son ascension et les itinéraires, suivis en fin d'article par des commentaires personnels associés.

Lire la suite...

dimanche 16 juillet 2006

Monte Cervellu

Monte Cervellu depuis Rusazia

Lire la suite...