La première fois que j'y suis monté en 1986, il y avait encore un important troupeau de vaches avec ces bestioles qui broutaient dans des pentes à 35/40° (quand on vous dit que les vaches corses ont le pied alpin !)